Maghreb. L’Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains

 Maghreb. L’Algérie ferme son espace aérien aux avions marocains

L’Algérie a annoncé, le 22 septembre 2021, la fermeture “immédiate” de son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains. Farouk Batiche / AFP

L’Algérie a décidé, mercredi 22 septembre, la fermeture « immédiate » de son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains ainsi qu’aux appareils immatriculés au Maroc.

 

« Le Haut conseil de sécurité (HCS) a décidé de la fermeture immédiate de l’espace aérien à tous les avions civils et militaires ainsi qu’à ceux immatriculés au Maroc », selon un communiqué officiel. Cette décision a été annoncée à l’issue d’une réunion du HCS, présidée par le président Abdelmadjid Tebboune et consacrée à l’examen de la situation aux frontières avec le Maroc. La décision de fermer l’espace aérien a été prise « compte tenu de la poursuite des provocations et des pratiques hostiles de la part du Maroc », a précisé le communiqué.

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra avait annoncé, le 24 août, la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, en raison « d’actions hostiles » du royaume à l’égard de l’Algérie.

Une hostilité de plus en plus accrue du pouvoir militaire

Selon les analystes, cette grave décision du pouvoir algérien qui tente d’exporter la crise interne vers les pays voisins, démontre le désarroi et la panique du système algérien, qui a fait de l’hostilité contre le Maroc une doctrine sacré. En effet depuis quelques mois le Maroc est victime d’une campagne médiatique haineuse sur les medias algériens, une sorte de réponse à la politique de la main tendue annoncé par le roi Mohammed VI.

En effet, le roi Mohammed VI lors d’un discours adressé à la nation, à l’occasion du 22e anniversaire de la fête du trône, avait opté pour la politique de la main tendue afin d’apaiser les relations algéro-marocaines. En annonçant que « Le Maroc et l’Algérie ne sont pas seulement des voisins, ce sont deux frères jumeaux ».

A l’occasion, le roi Mohammed VI a lancé également un message au peuple algérien en affirmant que « ce qui vous affecte nous touche et ce qui vous atteint nous accable ».  Le roi Mohammed VI a appelé à faire « prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs » du Royaume du Maroc et de l’Algérie en vue de dépasser une « situation déplorable qui gâche les potentialités des deux pays ».

 

Mohamed El Hamraoui