Football. L’agenda du week-end

 Football. L’agenda du week-end

Manchester City reçoit dimanche son voisin et néanmoins ennemi United qu’il devance de trois points. Photo Paul Ellis / AFP.

CAN et trêve oblige, les championnats maghrébins sont au repos. Pas le temps de s’ennuyer pour autant. Le week-end sera notamment marqué par deux derbys emblématiques, ceux de Manchester et de Barcelone, et par le premier match officiel de Carlo Ancelotti à la tête du PSG.

 

Red Star – OM (samedi, 20h45)

Considéré comme le premier grand club de Paris, le Red Star a l’histoire pour lui. Moins son présent. Désormais pensionnaire du championnat National, le club basé à Saint-Ouen va retrouver le parfum des grands soirs le temps d’un 32e de finale de Coupe de France.

Pour recevoir l’OM, le Red Star a décidé de quitter son vétuste stade Bauer pour s’offrir le Stade de France. Il y a bientôt 15 ans, au moment où l’enceinte dyonisienne se cherchait un club résident, le Red Star faisait figure de candidat.

Le club qui pensait pouvoir retrouver l’élite avait finalement coulé jusqu’en DH. Samedi, le Red Star devrait jouer devant un stade de France comble, mais majoritairement peuplé de supporters marseillais.

 

Manchester City – Manchester United, 32e de finale de FA Cup (dimanche, 14h)

Les Red Devils veulent leur revanche. Habitués à planer loin au-dessus de leur voisin de City, Rooney et consorts doivent désormais apprendre à vivre en situation de concurrence.

A mi-championnat, les hommes de Roberto Mancini devancent de trois points ceux d’Alex Ferguson. Terrible affront pour United. Pire, à la fin octobre, City avait infligé au champion en titre une correction dont les cicatrices ne sont toujours pas refermées, en l’emportant 6-1 à Old Trafford.

Pour son court déplacement chez son voisin et néanmoins ennemi, MU se présente dans une situation délicate. Il vient de perdre ses deux derniers matches de Premier League. Pas une configuration idéale pour laver l’affront du 23 octobre.

Pour ce 32e de finale de Cup, City pourrait toutefois payer l’absence de Yaya Touré, la plaque tournante de son entre-jeu, contraint de rejoindre sa sélection, mobilisée par sa préparation pour la CAN.

 

Locminé – PSG, 32e de finale de Coupe de France (dimanche, 17h30)

Après le luxe de Dubaï et une courte défaite face au prestigieux Milan AC, le PSG enchaîne par une visite bucolique en Bretagne, pour affronter Locminé, club de CFA2.

Changement de décor et d’enjeu pour Carlo Ancelotti. Pour le coach italien, il s’agira de son premier match officiel sous les couleurs parisiennes.

A Locminé, commune du Morbihan, on se prend à rêver de jouer au petit village breton qui résiste toujours et encore aux puissants parisiens. Alors, Locminé sera-t-il le cauchemar de Carlo Ancelotti ? Peu probable, mais l’histoire de la Coupe de France recèle quantité de surprises. Et pas des moindres.

 

Espanyol Barcelone – FC Barcelone (dimanche, 21h30)

Ce n’est pas le plus chaud des derbys, mais il ne s’agit pas non plus d’un match comme un autre pour chacune des deux institutions de Barcelone. Surtout pour l’Espanyol.

Contraint de vivre dans l’ombre du FC Barcelone, son imposant voisin, l’enfant non désiré de la capitale catalane revendique aussi sa part de lumière. Et quoi de mieux pour cela que de contrarier les Blaugranas ?

Huitièmes de la Liga, les hommes de Mauricio Pochettino avaient bien terminé 2011 en enchaînant deux victoires en championnat. Mais ils viennent d’entamer 2012 de la pire des manière, en perdant leur huitième de finale aller de Coupe du Roi, face à un club de D2. Dans le même temps, la machine du Barça a prouvé qu’elle ne s’était pas enrhumée pendant la trêve, en écrasant Osasuna (4-0).

Thomas Goubin

Thomas Goubin