Tunisie. Révocation surprise de plus de 80 magistrats


Le ministère de la Justice a annoncé samedi la révocation de 81 magistrats. Suspectés de corruption, ils se sont « compromis » avec l’ancien régime de Ben Ali, selon un communiqué du ministère. « Il est devenu impératif de mettre un terme à cette situation qui porte atteinte à l’honneur de la magistrature, à sa dignité et son intégrité », précise la même source.


Les magistrats, dont l’identité n’est pas précisée, sont ainsi principalement accusés d’avoir « obéi à des ordres et trempé dans des malversations, en prononçant des jugements en violation de la loi pour protéger des intérêts personnels », a indiqué Bhiri qui se félicite que la réforme du secteur soit désormais réellement entamée.




 

admin