Tunisie. Un Tunisien âgé de 30 ans, condamné à la peine de mort


La première condamnation à la peine capitale depuis la révolution a été récemment prononcée en Tunisie. Selon le récit du journal Assabah, le procureur, représentant le ministère public, a entamé et terminé son réquisitoire par des versets coraniques. Une dérive théocratique qui fait polémique. Le condamné et son complice avaient tué à coup de couteau un lycéen de 16 ans pour lui soutirer son téléphone portable.

admin