Un internaute piège Valeurs Actuelles avec du Cheb Khaled

 Un internaute piège Valeurs Actuelles avec du Cheb Khaled

L’article de Valeurs Actuelles

L’obstination du magazine d’extrême droite Valeurs Actuelles à voir du séparatisme partout vire au ridicule. Un internaute, Malik Milka, a piégé l’hebdomadaire en se faisant passer pour un professeur de Zep menacé par des élèves musulmans. Le journal reconnaît ses erreurs et s’excuse.

Le titre du 30 mars 2021 est caractéristique du site internet d’extrême droite : “A Strasbourg, le cri d’alerte d’un professeur face à la pression communautaire qui sévit dans son lycée”. Une histoire montée par un internaute qu’il explique sur Twitter. “Avec toutes ces fake news sur les musulmans, je me suis dit qu’il fallait faire un truc pour montrer qu’en racontant n’importe quoi, on pouvait avoir une tribune”.

Le “truc” de Malik est de donner au journaliste de Valeurs Actuelles, tous les éléments d’un scénario qui vont lui permettre de faire passer sa fake news. Il prend une nouvelle identité et crée un compte twitter. Il sera Morad, professeur français qui enseigne en ZEP à Strasbourg dans le Bas-Rhin. Celui-ci, dans le scénario fictif, aurait “des élèves qui refusent que l’on parle de laïcité et de la Shoah”. Il prétend qu’il reçoit “des menaces de mort” et a alerté “sans succès” la direction de l’école. Il va même, sans rire, indiquer que ses élèves “refusent le gel hydroalcoolique” au prétexte de son impureté.

>>Lire aussi : “Valeurs Actuelles” visé par une enquête pour “injures à caractère raciste”

Des menaces à base de paroles de Cheb Khaled

Pour confirmer ses dires au journaliste qui lui demande une preuve de menace, il griffonne sur une feuille des mots en arabe : “Nous sommes Shab Al Baroud Wa l’carabina” (Nous sommes le peuple de la poudre à canon et de la carabine). Des mots que les passionnés de raï algérien connaissent bien. Il s’agit là des paroles d’une chanson de Cheb Khaled, “Shab el Baroud”.

Devant des preuves aussi accablantes, Valeurs Actuelles ne contacte ni l’académie, ni le lycée. Le site publie l’article hier en fin de matinée.

>>Lire aussi : Justice. Esclave dans Valeurs Actuelles : Danièle Obono porte plainte à son tour 

Les excuses de Valeurs Actuelles de “faux témoignage”

Malik Milka dévoile à 20h30 sur Twitter son stratagème. “Bon les gars, vous voulez savoir comment j’ai piégé Valeurs Actuelles en me faisant passer pour un prof menacé, le tout avec du Cheb Khaled”.

Mis au courant de son erreur, Valeurs Actuelles supprime l’article une heure plus tard de son site. Elle se pourfend d’un tweet sur son compte officiel. “Plutôt que de lutter contre l’islamisme, certains préfèrent tenter de piéger des médias,…A nos lecteurs : nos excuses pour ce faux témoignage relayé”.

Une expérience qui n’est pas sans nous rappeler l’histoire, paru dans Le Point et révélée par Arrêt sur Images, de “Bintou”. Le témoignage de cette femme polygame était en fait un faux. Abdel, un habitant de Clichy-sous-Bois se filme alors avec Jean-Michel Décugis, spécialiste Police/justice dorénavant au Parisien.

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).