Yuh-Line Niou : la candidate pro BDS qui dérange dans la course au Congrès américain

 Yuh-Line Niou : la candidate pro BDS qui dérange dans la course au Congrès américain

La candidate à la primaire démocrate pour le congrès affiche ses positions progressistes, notamment son soutien au mouvement BDS. Photo: nioufornewyork.com

Dans le 10e district de New York, une candidate à la primaire démocrate pour le Congrès détonne par son soutien au mouvement BDS. Au sein même de son parti, de nombreuses voix condamnent les positions de Yuh-Line Niou en faveur des sanctions contre Israël. Tandis qu’une partie de l’aile gauche du parti la soutient dans cette démarche rare dans la politique américaine.

 

Yuh-Line Niou, qui représente Chinatown et le Lower East Side, se présente pour un siège ouvert dans le 10e District du Congrès en affichant son soutien au mouvement BDS. Ce dernier inclut notamment Brooklyn, des parties du Borough Park fortement juif orthodoxe et le centre de Manhattan. Dans son programme, la candidate au Congrès a mentionné son appui au mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions contre Israël.

Lire aussi >> Loi interdisant la critique d’Israël : Un Palestinien attaque la ville de Houston

« Je crois au droit de manifester en tant que principe fondamental de la démocratie occidentale. Alors je soutiens le mouvement BDS », a confirmé Niou dans un courrier au média Jewish Insider. L’élue d’origine asiatique a ainsi réussi à fédérer le soutien du petit Working Families Party (gauche) et des Democratic Socialists of America.

 

Opposition du parti démocrate

Mais, sa position lui a valu la condamnation d’un poids lourd de son propre parti. L’ex-maire de New York Bill de Blasio, lui aussi candidat à la primaire, a vivement réagi. Le mouvement « BDS ne reconnaît pas le droit ou le besoin d’un État juif. C’est inacceptable », a-t-il déclaré dans un tweet.

« Je me suis toujours opposé au mouvement BDS et je construirai une forte coalition au sein du Parti démocratique pour empêcher le mouvement BDS de miner la sécurité économique et physique d’Israël », a-t-il ajouté.

Le président du Parti démocratique de l’État, Jay Jacobs, a également qualifié le soutien de Niou au mouvement BDS d’« offensant ». Niou « devrait sortir son livre d’histoire. Sa position montre un manque de compréhension de la région », a-t-il estimé.

 

Jeu dangereux

S’opposer à la politique israélienne de colonisation est une position dangereuse dans le paysage politique américain, compte tenu des poids des différents lobbys sionistes, AIPAC en tête. En soutenant le mouvement BDS, Niou pourrait essayer de consolider le soutien de la gauche dure et d’accroitre ses chances dans une campagne qui compte plus de 10 candidats.

Le dixième district du Congrès est un district progressiste. Mais elle compte aussi un nombre considérable d’électeurs juifs, dont beaucoup sont sionistes et considèrent Israël comme la patrie ancestrale du peuple juif. Les primaires démocrates auront lieu le 23 aout pour désigner le candidat du parti en vue des élections du 8 novembre prochain.

Mohamed C.