Le président soudanais Omar el Béchir annonce sa démission sous la pression de la rue

 Le président soudanais Omar el Béchir annonce sa démission sous la pression de la rue


Le président soudanais Omar el Béchir, au pouvoir depuis 1989, a démissionné après plus de trois mois de manifestations contre son pouvoir. Un ministre de la province du Nord-Darfour a précisé à la télévision Al Hadath que des consultations sont en cours pour mettre en place un conseil militaire.


L’armée, qui avait observé jusque-là une relative neutralité, protégeant parfois les manifestants des assauts de la police, a finalement pris position contre l’un des plus anciens autocrates encore au pouvoir. Des soldats ont notamment pris position sur les ponts enjambant le Nil à Khartoum et ont mené un raid dans les locaux d'un groupe lié au Parti du Congrès National (NCP) du président Omar el-Béchir.


Plus tôt dans la matinée, la télévision nationale a déclaré que l'armée s'apprêtait à faire une « annonce importante », suscitant des scènes de liesse devant son quartier général où se sont massés des milliers de manifestants..


Voir aussi :


En France, les exilés manifestent aussi contre El-Béchir


 

Mohamed C.