1ère édition du Festival des cinémas arabes à l’IMA

 1ère édition du Festival des cinémas arabes à l’IMA


L’Institut du monde arabe replace le cinéma au cœur de sa programmation avec le Festival des cinémas arabes. Jusqu’au 8 juillet, 80 films sont présentés.


L’IMA renoue avec la Biennale des cinémas arabes à Paris (1992-2006) qui lui a valu de devenir une référence mondiale en matière de 7e art. En douze ans, le paysage cinématographique du monde arabe a beaucoup évolué, notamment dans les pays du Golfe. Le retour d’un festival à l’IMA s’imposait donc. La présidente d’honneur de cette première édition est l’actrice et réalisatrice palestinienne, Hiam Abbass. Le jury fiction est composé de Faouzi Bensaïdi, Fatima Al-Banawi, Jacques Bidou,  Amine Bouhafa, Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et Véronique Lange.


 


« De Hollywood à Tamanrasset »


Le festival présentera 80 films, entre fictions et documentaires. Lors de ce festival, deux hommages seront rendus, d’abord à Jean Chamoun, avec « L’Ombre de la ville », film libanais qui date de 2000, puis à Mahmoud Zemmouri, avec sa fiction franco-algérienne « De Hollywood à Tamanrasset », qui date de 1990. Enfin, le festival sera également l’occasion de jeter un « regard sur le cinéma saoudien ».


 


Rencontre et atelier


À noter enfin qu’une rencontre seront organisée en présence de professionnels autour de l’industrie cinématographique palestinienne, et un atelier d’écriture de scénarios courts métrages sera organisé avec Cinephilia Short Lab. Il est destiné aux porteurs de projets des deux rives de la Méditerranée. Un prix couronnera d’ailleurs le meilleur scénario à la fin de l’atelier.


Chloé Juhel

Chloé Juhel

Chloé Juhel