Lancement du Festival Cinéma et Droits de l’Homme

 Lancement du Festival Cinéma et Droits de l’Homme

La Belle et la meute


Il prend le relais de 10 années du Festival International du Film des Droits de l’Homme. Il change de nom mais pas de contenu. Du 13 au 25 janvier, 11 documentaires sont projetés dans 14 salles de Toulouse et sa région.


Le but est de « découvrir, s’informer et échanger avec des spécialistes des sujets présentés », ces documentaires sont « une invitation à s’informer sur l’état des droits humains à travers le monde, la diversité des luttes et des enjeux, le chemin qu’il reste à parcourir pour la construction d’un monde plus juste ».


Le Festival Cinéma et Droits de l’Homme s’ouvre demain, le samedi 13 janvier, et souhaite attirer un public basé dans l’agglomération toulousaine, de Tarbes, de Saint Girons, de l’Isle Jourdain, de Graulhet et de Lavelanet.


La sélection des films a été faite par 8 organisations qui sont aux manettes de ce rendez-vous culturel : Amnesty International, CCFD-Terre-Solidaire, Ligue des Droits de l’Homme, École des Droits de l’Homme, les Amis du Monde Diplomatique, Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde et l’ACAT.


La recherche de la paix en Palestine 


La sélection de films donnera l’occasion de revenir sur des événements qui ont fait l’actualité : les violences faites aux femmes avec « La belle et la meute » de Kaouther Ben Hania; la tentative de reconstruction des enfants soldats en Ouganda ; le non droit des patients en psychiatrie ; la recherche de la paix en Palestine, avec « A l’ouest du Jourdain » d’Amos Gitaï; l’avenir du nucléaire militaire ; la persécution des Rohingyas en Birmanie, avec « Le vénérable W. » de Barbet Schroeder… entre autres.


A noter enfin qu’outre la sélection de films, le festival propose également deux expositions, l’une sur la Palestine et l’autre sur des enfants soldats. 


Chloé Juhel


Infos pratiques :


Festival Cinéma et Droits de l’Homme

Du 13 au 25 janvier

A Toulouse, Tarbes, Saint Girons, l’Isle Jourdain, Graulhet et Lavelanet

Chloe Juhel

Chloe Juhel