Covid 19 : ouverture des frontières européennes aux voyageurs venant du Maroc

 Covid 19 : ouverture des frontières européennes aux voyageurs venant du Maroc

Les voyageurs en provenance du Maroc sont autorisés à voyager en Europe depuis le 1er juillet.

L’Union européenne a décidé de lever à partir du 1er juillet les restrictions de voyage pour les résidents d’une quinzaine de pays tiers, dont le Maroc.

La liste des pays choisis pour l’ouverture des frontières européennes sera évaluée toutes les deux semaines. Elle a été élaborée sur la base de critères liés notamment à l’évolution de la pandémie, à la gestion des mesures de précaution sanitaire et pour des considérations économiques. Parmi les pays retenus, on compte également la Tunisie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande et la Chine, sous réserve de l’application de la réciprocité.

Le Maroc demeure concerné par cette décision qui ne sera effective que lorsqu’il ouvrira ses propres frontières. En vertu des critères de l’UE, qui ne sont toutefois pas contraignants pour les États membres, les pays tiers retenus doivent présenter une tendance stable ou décroissante des nouveaux cas du Covid-19 durant la période d’évaluation par rapport aux deux semaines précédentes.

L’évaluation des pays dont les voyageurs peuvent franchir les frontières européennes tient également compte de la réponse globale à la pandémie en tenant compte des informations disponibles sur les tests, la surveillance, la traçabilité des contacts, le confinement, le traitement et la prévention.

Mercredi 1er juillet, l’Allemagne a levé l’interdiction d’entrée pour les voyageurs de 11 pays tiers. Le Maroc, l’Algérie le Rwanda et la Serbie quittent la liste approuvée la veille par la Commission Européenne. Depuis jeudi 2 juillet, les résidents de ces 11 pays pourront entrer en Allemagne sans restrictions, comme la quarantaine et le test Covid-19. La décision de retirer les quatre pays, dont, le Maroc a été pris ensuite à l’évaluation de la situation actuelle dans ces pays. Pour sa part l’Espagne a annoncé que les frontières avec le Maroc ne seront ouvertes qu’en cas d’accord réciproque autorisant les Espagnols à entrer aussi dans le Royaume qui n’a pas annoncé de mesures concernant le transit terrestre entre les deux pays.

A lire aussi :

Covid-19 en Algérie : regain de l’épidémie, frontières fermées

Tunisie : L’ouverture des frontières concerne un nombre limité de pays

Mohamed El Hamraoui