L’IMA fête la langue arabe

 L’IMA fête la langue arabe


L'Institut du Monde Arabe (IMA) célèbre, ce weekend, la Journée mondiale de la langue arabe et fait un focus sur sa place en France.


Weekend de la langue arabe


« L'arabe, une langue de France », c'est en tout cas ce qu'affirme l'Institut du Monde Arabe (IMA) pour présenter la cinquième édition de la Fête de la langue arabe, qui se tiendra ce weekend du 13 au 15 décembre. Pendant trois jours, via des ateliers, cours, rencontres, spectacles, l'IMA mettra en avant la place de l'arabe dans le plurilinguisme en France. Une langue que l'institut promeut tout au long de l'année avec « un enseignement moderne et laïque, loin de toute considération religieuse ou ethnique, ouvert a` tous les âges et tous les niveaux ».


Journée mondiale


Ce weekend proposé par l'IMA depuis cinq éditions est une célébration de la Journée mondiale de la langue arabe, le 18 décembre, instaurée par l'UNESCO en 2012. Une commémoration de la reconnaissance le 18 décembre 1973 par l’Assemblée générale des Nations unies, de l’arabe comme langue officielle. Côté chiffre, l'arabe est langue officielle dans une vingtaine de pays et c'est l’une des plus anciennes langues, parlée par plus de 422 millions de personnes.


L'arabe en France


Selon le linguiste Louis-Jean Calvet « Il y a sans doute entre 500 et 600 mots d’origine arabe en français, peut-être plus si nous prenons le vocabulaire scientifique spécialisé ». Les accointances entre le français et l'arabe sont donc bien réelles et c'est de plus en plus le cas. Historiquement, depuis le 19e siècle, il existe un enseignement de l'arabe maghrébin à l'Institut National des Langues et des Civilisations Orientales (Inalco). Dans le second degré (collège ou lycée), même si le nombre d'élèves apprenant l'arabe a presque doublé en dix ans, les chiffres restent encore assez bas. Selon les chiffres de la rentrée 2017 du Ministère de l'éducation nationale, sur un peu plus de 3,3 millions de collégiens, 4573 avaient choisi d’apprendre l’arabe. Concernant les lycéens, ce chiffre atteignait 6601 sur un peu moins de 2,3 millions d'élèves.

admin