Morsi condamné à la prison à vie

 Morsi condamné à la prison à vie

L’ex-président islamiste égyptien Mohamed Morsi


 


Mohamed Morsi, déjà condamné à mort, le 16 mai, pour des évasions de prison et des violences lors de la révolution de 2011, a été condamné ce mardi (16 juin) à la prison à vie.


 


Condamné à vie ce mardi pour « espionnage » au profit du Hamas, du Hezbollah et de l’Iran, l’ancien président égyptien subit là, sa troisième condamnation.


Après une peine de vingt ans de prison incompressible pour « incitation au meurtre » de manifestants et une condamnation à mort, le membre des Frères musulmans, renversé en juillet 2013 par l’ex-chef de l’armée et actuel président Abdel Fattah Al-Sissi, continue de payer la note.


Ses fidèles, qui s’amenuisent à vue d’œil, sont chassés et tués par les policiers et les soldats. Selon les derniers chiffres, depuis son éviction, plus de 1400 manifestants pro-Morsi ont été tués et pas moins de 15 000 autres ont été emprisonnés.


Les procès expéditifs qui ont eu lieu, envoyant des centaines de Frères musulmans vers la mort, sont « sans précédent dans l’histoire récente » dénonce l’organisation des Nations unies. Le tribunal doit également confirmer ou infirmer la peine de mort prononcée contre M. Morsi. Soulignons que l’ancien président comparaît dans cinq procès différents.


 


Jonathan Ardines


 

Jonathan Ardines