Emel Mathlouthi, la chanteuse tunisienne fait chanter 53 artistes à l’unisson

 Emel Mathlouthi, la chanteuse tunisienne fait chanter 53 artistes à l’unisson

Emel Mathlouhti, la chanteuse tunisienne fait chanter “Kelmti horra” ma parole est libre par 53 artistes disséminés dans le monde entier

Emel Mathlouthi écrit les premiers mots de sa révolution. Dans uneTunisie qui refuse un destin oppresseur. Elle puise son art dans la colère d’un peuple qu’elle transforme en paroles et en musique. Aujourd’hui elle fait chanter à l’union 53 artistes. Sa chanson qui l’a rendue célèbre “Kelmti Horra”

En décembre 2010, la révolution éclate. Dans la foule de manifestants rassemblés à Tunis, Emel se lève et chante a cappella Kelmti Horra, (ma parole est libre). Des mots d’un ami poète qu’elle a mis en musique. La vidéo fait le tour du monde et la voix puissante de la jeune chanteuse devient celle des Tunisiens révoltés. Elle précise dans une de ses interviews : « Je n’avais pas imaginé ça. Mais j’avais tellement de conviction et d’utopie, cette chanson c’était l’espoir. »

<<Lire aussi :La chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi n’ira pas chanter au Pop-Kultur Festival de Berlin parce qu’il est sponsorisé par l’ambassade d’Israël

https://www.franceculture.fr/societe/emel-mathlouthi-notre-vie-etait-elle-normale

Aujourd’hui encore, Kelmti Horra est de tous ses concerts. Comme au festival international de Carthage, le 12 août dernier. Cela faisait cinq ans qu’elle n’avait pas chanté en Tunisie.

Emel Mathlouthi restera l’une des figures artistiques de la révolution tunisienne en 2011. “Kelmti Horra” – Ma parole est libre-, fut l’hymne du printemps arabe tunisien. 

 

 

Mishka Gharbi