La chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi n’ira pas chanter au Pop-Kultur Festival de Berlin parce qu’il est sponsorisé par l’ambassade d’Israël

 La chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi n’ira pas chanter au Pop-Kultur Festival de Berlin parce qu’il est sponsorisé par l’ambassade d’Israël


C'est décidé : la chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi n'ira pas chanter au Festival Pop-Kultur de Berlin prévu du 23 au 25 août prochain. Pas parce qu'elle est malade mais parce qu'elle s'est rendue compte que le festival était sponsorisé par l'ambassade d'Israël.


Emel Mathlouthi n'a pas hésité une seconde à annuler sa participation. "Dès que je l'ai su, je me suis retirée de la programmation", a-t-elle annoncé sur sa page facebook ce mardi 15 août. 


La star tunisienne a ajouté que quand elle avait accepté de participer au Festival Pop-Kultur, la liste des sponsors n'était pas affichée. "Je remercie mes fans et tous les activistes qui ont attiré mon attention et je m'excuse auprès des fans que je devais rencontrer dans cette merveilleuse ville", a-t-elle indiqué.


"Comme la situation en Palestine se durcit, le moins que l'on puisse faire en tant qu'artiste, c'est de montrer notre sympathie et notre empathie envers ceux qui souffrent", a écrit la chanteuse pour justifier son choix de ne pas se rendre à Berlin.


Selon le site du Festival Pop-Kultur, Emel Mathlouthi n’est pas la seule à avoir finalement rejeté sa participation. C’est également le cas de Mohamed Abu Hajar du groupe Mazaj Rap Band, de l’égyptien Islam Chipsy mais aussi de Hello Psychaleppo.


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune