Attentat de Barcelone : au moins 18 nationalités parmi les victimes

 Attentat de Barcelone : au moins 18 nationalités parmi les victimes


Les victimes de l’attentat survenu le 17 août à Barcelone sont d’au moins 18 nationalités différentes, a fait savoir la protection civile, sans indication du nombre de ressortissants concernés ni de leur état. Parmi elles figurent les nationalités : française, allemande, espagnole, néerlandaise, argentine, vénézuélienne, belge, australienne, hongroise, péruvienne, irlandaise, grecque, cubaine, macédonienne, chinoise, italienne, roumaine et algérienne.


Le ministre belge des affaires étrangères a déjà fait savoir qu’une de ses ressortissantes avait été tuée sur la Rambla. « Nous devons malheureusement déplorer une victime belge à #Barcelone. J’adresse mes condoléances à sa famille et à ses proches », a écrit M. Reynders sur son compte Twitter. Accompagné de son épouse et de sa fille, un ressortissant tunisien fait partie des témoins ayant vécu la scène de très près, en frôlant le véhicule fou.


L’attaque à la camionnette a fait au moins 13 morts et 100 blessés dont des blessés graves, selon le dernier bilan provisoire des autorités. Le conducteur serait toujours en fuite.


MAJ : Plusieurs régions de la Catalogne touchées : dans la nuit de jeudi à vendredi, six civils et un policier ont été blessés par une voiture qui a foncé sur la foule dans la station balnéaire de Cambrils, à une centaine de kilomètres au sud de Barcelone. Cinq terroristes présumés y ont par ailleurs été abattus par les forces spéciales, tous occupants du même véhicule Audi A3 où des ceintures explosives ont également été retrouvés. La police considère cette attaque comme liée à l’attentat de la Rambla.


L'Etat Islamique a d'ores et déjà revendiqué les attaques.


Malgré la tragédie, des officiels catalans ont dans la nuit afformé que "la Catalogne restera une région de paix".


 


S.S




 


 

Seif Soudani