Football. Le match Guinée/Maroc à Conakry reporté

 Football. Le match Guinée/Maroc à Conakry reporté

De nombreux habitants de Conakry célèbrent l’arrestation du président guinéen Alpha Condé, à l’issue du coup d’État mené par les militaires des forces spéciales guinéennes, le 5 septembre 2021. CELLOU BINANI / AFP

Le match devant opposer la sélection marocaine de football à son homologue de la Guinée, lundi  6 septembre à Conakry, pour le compte de la 2è journée (groupe I) des éliminatoires africaines du Mondial 2022 a été reporté, en raison du putsch qui a renversé le président Alpha Condé.

 

“Afin d’assurer la sécurité et la sûreté des joueurs et de protéger tous les officiels du match entre la Guinée et le Maroc, prévu le lundi 6 septembre à Conakry, la FIFA et la CAF ont décidé de reporter ce match”, indique la CAF dans un communiqué, poursuivant que “la situation politique et sécuritaire actuelle en Guinée est très volatile et est étroitement surveillée par la FIFA et la CAF”.

Les informations concernant la reprogrammation seront communiquées ultérieurement. L’autre match comptant pour cette poule opposera, mardi à Khartoum, le Soudan à la Guinée Bissau. Au terme de la première journée, le Maroc est en tête avec 3 points, devant la Guinée et la Guinée Bissau (1 pt chacun), alors que le Soudan est dernier sans la moindre unité.

Une tentative de coup d’État à Conakry par un groupe armé qui a pris d’assaut le palais présidentiel où réside le chef de l’État, Alpha Condé, 83 ans, réélu en 2020 pour un troisième mandat, a obligé  les joueurs des deux sélections à rester enfermés dans leurs hôtels respectifs depuis dimanche matin.

Dimanche 5 septembre dans la soirée, un avion spécial de la RAM a rapatrié les membres de la sélection marocaine et des journalistes qui couvraient l’événement sportif à Conakry. La situation demeure confuse en Guinée où des putschistes issus des forces spéciales affirment, dimanche 5 septembre, avoir capturé le président Alpha Condé.

Le ministère de la Défense, lui, a assuré avoir repoussé l’attaque que ces putschistes avaient lancée contre la présidence guinéenne. Selon l’agence Reuters, un putschiste a annoncé “la dissolution de la Constitution” et l’arrestation d’Alpha Condé.

> Lire aussi :

Eliminatoires Mondial 2022. L’Algérie dispute son deuxième match contre le Burkina Faso au Maroc

Vahid Halilhodzic dévoile la liste des joueurs pour les qualifications africaines

Mohamed El Hamraoui