11ème Mobile Film Festival spécial COP 21 – Entretien avec YAK : « tout faire pour que ça n’arrive pas ! »

 11ème Mobile Film Festival spécial COP 21 – Entretien avec YAK : « tout faire pour que ça n’arrive pas ! »

Yacine Aït Kaci (YAK)


 


Depuis 2011, son personnage, Elyx, distille de la bonne humeur dans les réseaux sociaux via des photos prises dans le monde entier. Hier soir (7 décembre), Yacine Aït Kaci, plus connu sous le pseudonyme de YAK, était membre du jury pour le onzième Mobile Film Festival. Nous l'avons rencontré juste avant la cérémonie de remise des prix, l'occasion de discuter du festival mais aussi de l'incontournable Elyx. 


 


LCDL : Est-ce important pour vous de faire partie du jury du Mobile Film Festival pour cette édition spéciale COP 21 ?


YAK : J'ai l'honneur de faire partie de ce jury pour cette onzième et en même temps cette spéciale climat pendant la COP 21. Pour moi, ça résonne à différents titres. D'abord en tant que réalisateur mais aussi en tant qu'artiste des réseaux sociaux. Avec Elyx c'est vraiment mon quotidien de créer avec le mobile. Et puis le fait qu'Elyx soit ambassadeur des Nations unies et que je sois du coup très impliqué sur la COP 21, c'est vraiment une espèce de superposition de toute mon activité en ce moment qui est un petit peu en pointe dans cet événement.


 


Elyx, ambassadeur numérique des Nations unies, une fierté ?


Un ambassadeur virtuel. Je ne suis pas ambassadeur, c'est le dessin que je crée. Et c'est vraiment un signe aussi des Nations unies pour dire que les images que nous produisons sur les réseaux sociaux ont une force, ont leur propre puissance. C'est vrai que nous avons un partenariat depuis plus d'un an pour communiquer sur toute une série de sujets dont une version de la déclaration universelle des droits de l'homme qui va sortir d'ici quelques jours, le 10 décembre, avec Elyx. Toute une série de projets, parce que justement les réseaux sociaux sont une gigantesque caisse de résonance de la voix citoyenne dans le monde.


 


Des projets vidéos sont-ils à l'étude avec Elyx ?


Je suis en plein dans la production d'un spectacle avec Caroline Carlson qui va être présenté au public à partir du 7 janvier, ça s'appellera Seeds. Dans ce spectacle Elyx dansera et animera avec des danseurs réels. Ce sera un premier pas vers cette aventure animée que je lui réserve pour la suite.


 


Pour revenir au festival, un film a-t-il plus particulièrement retenu votre attention ?


Il y a un film qui va recevoir plusieurs prix [Criminels de Jérémy Bernard et Guillaume Desjardins, ndlr], qui est à la fois très drôle, un film français, un bon dialogue. Surtout il met le doigt sur la responsabilité individuelle de chacun. Je crois que c'est vraiment le message à faire passer sur cette COP 21, c'est de ne pas attendre tout des Etats, qui risquent de ne pas avoir forcément un accord flamboyant, mais que chacun à titre individuel puisse faire déjà changer les comportements, que nous puissions récupérer ces quelques degrés dont nous avons besoin pour ne pas partir à la catastrophe. Ce film l'illustre de manière très impactante et à la fois drôle, ce qui est assez rare dans cette sélection qui est, parfois, un petit peu pessimiste. Ce sont des films d'anticipation qui montrent ce qu'il se passerait si on ne faisait rien mais, évidemment, nous allons tout faire pour que ça n'arrive pas !


 


Propos recueillis par F. Duhamel


Article connexe : La COP 21 s'invite à la 11ème édition du Mobile Film Festival

admin