En campagne, Benoît Hamon rencontre Mahmoud Abbas

 En campagne, Benoît Hamon rencontre Mahmoud Abbas

Benoit Hamon et Mahmoud Abbas


Le candidat socialiste pour la présidentielle Benoît Hamon a rencontré à Paris mardi soir 7 février le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en visite officielle en France. Le candidat PS est depuis longtemps favorable à la reconnaissance d'un Etat palestinien. Une rencontre par laquelle il entend par ailleurs consolider son image de présidentiable en avance sur la politique étrangère.



« Je me suis entretenu ce soir avec le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas en visite à Paris » a twitté Hamon en début de soirée. Je lui ai renouvelé ma volonté de reconnaître l'Etat palestinien une fois élu Président de la République. Nous partageons une conviction commune : cette reconnaissance est un préalable indispensable au processus de paix. »


Un tweet agrémenté de deux photos soigneusement sélectionnées, et aussitôt salué par plusieurs internautes : « Respects Benoit ! Pour une fois, on a un candidat qui ne tourne pas le dos aux palestiniens pour être élu », pouvait-on lire, ou encore : « C'est la première fois qu'un candidat affiche une position aussi claire et aussi juste sur ce conflit »… Signe que le candidat volontariste se dirige davantage vers un sauvetage de la gauche dite de combat, plutôt qu’un sauvetage de l’appareil du PS.


Ultime pied de nez post primaires à l’ex candidat Manuel Valls, réputé pour ses liens affichés avec l’Etat hébreux ? Par la voix du site « Le monde juif », l’extrême droite israélienne s’indigne en tout cas en des termes particulièrement orduriers de cette rencontre : « Haine d’Israël : l’islamo-gauchiste Benoit Hamon promet au terroriste Abbas de reconnaître la « Palestine », peut-on lire sur le site qui tente de raviver les tensions au sein du PS.


 


S.S

Seif Soudani