Le « Grand Quiz », une interro d’Histoire ludique

 Le « Grand Quiz », une interro d’Histoire ludique

Abdellah Boudour


 


« Force des Mixités » organise le 19 décembre une nouvelle édition du « Grand Quiz : La France en Questions ». Cette fois, ça ne se passe pas à Argenteuil, fief de l’association, mais au Palais des Congrès de Montreuil. C’est gratuit et ouvert à tous. 


 


Au micro, comme lors de la précédente édition, il y aura l’animateur radio Fred Musa qui sera, cette fois, accompagné de la comédienne Alice David pour assurer l’ambiance et poser les questions. Des questions, qui comme d’habitude, porteront sur l'Histoire de France. Abdellah Boudour, le président de FDM, y tient. Interview.


 


LCDL : Rappelez-nous le but de votre événement ?


Abdellah Boudour : Nous invitons les habitants des quartiers, en particulier les plus jeunes, à se prêter au jeu d’un quizz géant. L’objectif est de les sensibiliser à l’Histoire de France et à l’importance de son apprentissage. Cet événement se veut un créateur de lien social. A chaque ville, une thématique. Le 19 décembre, ce sera la République. Et comme chaque fois, une exposition de dessins, photos, poèmes réalisés par des jeunes sera présentée. La dernière fois, il s’agissait d’œuvres consacrées à la gastronomie, et réalisées par des enfants de la cité Joliot Curie, du quartier d'Orgemont. Samedi, ce sera des dessins d’enfants de l’association Arc-en-Ciel basée à Sevran, autour de la thématique République donc.


 


Est-ce que vous visez le même public que celui de la « Dictée des cités » que votre association organise également ?


Les jeunes sont plus facilement attirés par un quizz que par une dictée forcément. Ce n’est pas le même exercice. Le quizz, c’est un jeu. Et en plus, tout le monde sait très bien qu’il y a des cadeaux à la fin. Plusieurs lots sont prévus pour récompenser les grands gagnants !


 


Pourquoi avoir choisi de poser des questions sur l’Histoire de France ?


Tout au long de la tournée de la « Dictée des Cités », nous avons été étonnés de réaliser que beaucoup d’enfants découvraient pour la première fois les grands écrivains français dont nous avions sélectionnés les textes ainsi que des évènements historiques ayant pourtant marqué l’Histoire de France. Pour moi, c’est un peu comme la relation dans un couple. Plus on connaît sa femme, plus on l’aime. C’est pareil entre les jeunes et l’Histoire. Mieux on connaîtra notre pays, plus on l’aimera ! On est Français, c’est à nous de le valoriser. Je veux faire comprendre aux jeunes que l’Histoire de France, c’est la leur. Je trouve ça d’ailleurs triste que l’on associe le drapeau français au FN. Il est temps de se le réapproprier. Et au passage, ça mettra la rage aux identitaires !


 


Y a-t-il d’autres dates de prévu après celle de Montreuil ?


Le « Quiz : la France en questions » continuera ensuite sa tournée : Maubeuge, Nantes, Marseille… pour finir dans la mythique ville de Versailles, haut lieu de l’Histoire de France.


 


Propos recueillis par Chloé Juhel

Chloe Juhel

Chloe Juhel