Vidéo : Brahim Bouhlel et Zbarbooking risquent la prison

 Vidéo : Brahim Bouhlel et Zbarbooking risquent la prison

Brahim Bouhlel et Saidou Camara lors d’une remise de prix pour Validé à Cannes (crédit photo : Valery HACHE / AFP)

Le Procureur du roi de Marrakech pourrait avoir la main lourde contre Brahim Bouhlel et Zbarbooking pour leur vidéo à Marrakech. Ils risquent d’un an à 3 ans d’emprisonnement et une forte amende. Hedi Bouchenafa qui a quitté le territoire, risque lui aussi des poursuites judiciaires.

Le procureur du roi à Marrakech n’a pas encore pris sa décision concernant les acteurs et influenceurs. Après l’ouverture d’une information judiciaire et le placement en garde à vue de l’acteur, Brahim Bouhlel et du snapchatteur, Zbarbooking, il a prolongé la garde à vue de 24 heures. En ce qui concerne Hedi Bouchenafa, qui a quitté le territoire marocain, on apprend qu’un mandat d’arrêt international aurait été émis à son encontre par les autorités marocaines, selon le Club des Avocats au Maroc.

De son côté, Maître Abderrazaq Gotty, avocat au barreau de Marrakech, explique à nos confrères de 360, les peines encourues. “Ces paroles touchent à l’honneur et nuisent à la personnalité de ces enfants et celle de la femme marocaine. Ils ont véhiculé cette image sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram. La sanction sera à la hauteur de la loi. Ils encourent de 1 à 3 ans de prison, d’après ce que je pense et une amende pouvant aller jusqu’à 20 000 dirhams.” Il rajoute que, “même si ces gens ne sont pas éduqués“, ils bénéficieront “d’un jugement juste, selon la loi marocaine.”

>>Lire aussi : Garde à vue pour Brahim Bouhlel et Zbarbooking à Marrakech

Silence à Canal Plus et chez Franck Gastambide

La vague d’indignation, débutée samedi sur les réseaux sociaux, ne semble pas s’éteindre. La presse française a pris le relais avec des interventions dans le Parisien, Voici, Public, Le Mouv, BFM, etc… Même Cnews, filiale du groupe Canal Plus a écrit un article sur l’affaire sans pour autant avoir une réaction de la chaîne qui emploie Brahim Bouhlel dans la série Validé, réalisé par Franck Gastambide. Pour l’heure, ni la chaîne cryptée, ni le réalisateur n’ont fait de commentaires.

>>Lire aussi : L’acteur Brahim Bouhlel insulte les femmes et enfants marocains 

Une position que ne comprend pas le rappeur Booba qui s’en prend au réalisateur. Il traite ainsi les acteurs de Validé de “cochons dinde” pour leur vidéo. Il se moque aussi des propos de Brahim Bouhlel qui parle de vidéo privé qui aurait fuité.

Enfin, le rappeur Rohff qui a rejoint le casting de la saison deux de la série Validé, s’exprime aussi sur Brahim Bouhlel. Le rappeur se dit “blessé“. Il y voit “la preuve  qu’on ne pas rire de tout, surtout en tant qu’influenceur. Toi et tes sbirs devez connaître vos limites, même défoncés.” Il conclut par le fait que “le respect pour un peuple commence par soi-même. Vive le Maroc.”

>>Lire aussi : Suspension des vols pour le Maroc jusqu’au 21 mai 2021

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).