Pèlerinage à la Mecque : Le CFCM appelle à le reporter

 Pèlerinage à la Mecque : Le CFCM appelle à le reporter

La Kaaba, à la Mecque.

Les musulmans de France sont appelés, par le CFCM, à différer leur pèlerinage à la Mecque à l’année prochaine.

Prudence

A cause de la pandémie de Covid-19, le Ramadan a été effectué dans des conditions particulières cette année. C’est maintenant le pèlerinage à la Mecque (Hajj) qui pourrait être impacté. Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) prône le principe de précaution. Et recommande aux musulmans de France de reporter le pèlerinage à la Mecque (Hajj) de l’année 2020/1441. Initialement, il est prévu entre la dernière semaine de juillet et la première semaine d’août 2020. Les personnes désireuses d’accomplir le Hajj sont donc invitées à le repousser à l’année prochaine.

Responsabilité

Outre cette recommandation aux personnes qui voudraient accomplir le pèlerinage, le CFCM appelle également les organisateurs de ces pèlerinages à faire preuve de responsabilité. Mais aussi à privilégier la santé de tous plutôt que l’aspect économique. « Le CFCM appelle solennellement les opérateurs du Hajj, dont la responsabilité morale et juridique est immense, à renoncer cette année à l’organisation du pèlerinage afin de préserver la vie de leurs candidats qui sont souvent d’un âge avancé et donc davantage vulnérables au COVID-19 » est-il précisé dans l’appel.

>> Lire aussi : Ramadan, une Fatwa pour lutter contre le Coronavirus

Covid-19 en Arabie saoudite

Le CFCM met en avant les « délais trop courts » pour l’organisation du pèlerinage. Il pointe surtout « l’absence d’informations officielles des autorités saoudiennes ainsi que des conditions inconnues de l’ouverture des frontières internationales ». Inquiétude justifiée par les derniers chiffres du Covid-19 en Arabie Saoudite.

le pays était peu touché jusque-là et il avait lancé son déconfinement fin mai. Mais, depuis le 6 juin le nombre de contaminations est reparti à la hausse avec 3000 nouveau cas chaque jour. Le nombre de décès est lui aussi en progression avec plus de 30 morts par jour entre le 2 et le 9 juin. Concernant La Mecque spécifiquement, plus de 40 000 cas de contaminations ont été relevés, pour 613 décès.

>> Lire aussi : Début d’un ramadan inédit marqué par d’importantes restrictions

Charly Celinain

Charly Celinain