Le Maroc lance à l’ONU un Appel humanitaire appuyé par 171 pays

 Le Maroc lance à l’ONU un Appel humanitaire appuyé par 171 pays

le représentant permanent du Maroc à New York Omar Hilale. RONALDO SCHEMIDT / AFP

Le Maroc a lancé à l’ONU  un «Appel à l’action pour soutenir la réponse humanitaire dans la lutte contre la pandémie du Covid-19».

L’appel a été annoncé par le représentant permanent  du Maroc à New York  Omar Hilale.  En sa qualité de président du Segment des Affaires humanitaires du Conseil économique et social des Nations unies. Cet Appel humanitaire a bénéficié d’un appui record de 171 pays de tous les groupes régionaux. Ce qui représente près de 90% des membres des Nations unies.

Appel à l’action

Cet appel a couronné les travaux du Segment des Affaires humanitaires de l’ECOSOC mardi 16 juin. Il a été adressé, par l’ambassadeur Hilale, accompagné de la liste des 171 pays qui l’ont appuyé, au Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et au président de l’Assemblée générale, Tijjani Muhammad-Bande.

Lors de la présentation de cet Appel, l’ambassadeur Hilale a souligné qu’il intervient à un moment crucial. En effet, les besoins humanitaires liés au Covid-19 sont en hausse considérable. Et les nombreux pays, en particulier les plus pauvres et ceux touchés par des crises humanitaires, doivent se préparer à une augmentation de son impact. Le diplomate marocain a indiqué qu’il ne s’agit pas d’un simple document sur la pandémie du Covid-19. Mais d’ «un appel à l’action», car la communauté internationale «doit agir maintenant».

Une réponse mondiale

Hilale a précisé que l’appel souligne clairement l’impératif d’un engagement à «agir avec urgence et détermination pour répondre à cette crise» et à «prendre des mesures dès maintenant pour répondre avec urgence et détermination pour répondre aux besoins humanitaires, ainsi que prévenir et atténuer les effets humanitaires dévastateurs de cette pandémie», en mettant l’accent sur l’impératif d’«une réponse mondiale concertée et coordonnée fondée sur l’unité, la solidarité et la coopération internationale et un multilatéralisme efficace».

>> Lire aussi : Afrique Subsaharienne : le Maroc envoie une aide médicale

Une série de mesures concrètes

L’appel lancé par le Maroc propose des mesures opérationnelles, indispensables pour relever les défis de cette pandémie. Il prône des actions pratiques. Il s’agit de faciliter l’accès, le passage et le déplacement de l’aide humanitaire, du personnel médical et de santé, et du matériel. Sans ces actions les souffrances humanitaires, les pertes de vie et les besoins des personnes touchées pourraient être exacerbés.

Distribution équitable

Cette action du Maroc traite, en outre, de la question de la spéculation et du stockage indus. Ces derniers peuvent entraver l’accès aux produits de santé vitaux. Médicaments essentiels, vaccins, équipements de protection individuelle, équipements médicaux sûrs, efficaces et abordables, et autres fournitures et équipements humanitaires. Il appelle, par ailleurs, à l’accès universel, rapide et équitable et à une distribution équitable de toutes les technologies et produits de santé essentiels de qualité, sûrs, efficaces et abordables.

Enfin, l’appel vise à lutter contre les effets humanitaires de l’insécurité alimentaire mondiale aiguë face à cette pandémie, qui a été exacerbée par les infestations acridiennes récentes dans certains pays en développement.

Pont aérien

Cet appel  intervient dans le sillage des sollicitudes du roi Mohammed VI  envers les pays africains frères, notamment la proposition de lancer une initiative de chefs d’Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays du continent dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie. Et également de l’aide médicale acheminée à de nombreux pays africains, à travers un pont aérien, afin de les accompagner dans leurs efforts de lutte contre la pandémie du Covid-19.

>> Lire aussi :

Sahara marocain/ONU : Suprématie du processus des Tables rondes

Mohamed El Hamraoui