Les hôtels de Dakhla s’apprêtent à rouvrir leurs portes

 Les hôtels de Dakhla s’apprêtent à rouvrir leurs portes

Dakhla – Le Palais Rhoul & Spa Dakhla. Photo : Booking.com

Les principaux hôtels de Dakhla se préparent à la réouverture. Alors que les hôtels West Point et la Crique sont ouverts depuis quelques jours et affichent déjà complets, l’établissement culte Dakhla Attitude ouvrira le 24 juillet.  Et l’hôtel PK 25 le 26 juillet ainsi que l’hôtel Dunes de Dakhla.

 

La Confédération nationale du Tourisme et Tourisma Post ont désigné Dakhla de « Destination de Rêve 2020 ». En effet, Dakhla connaît un engouement certain aussi bien auprès des touristes étrangers que nationaux.

La Crique, nature & Spa. Photo : Booking.com

Un engouement qui s’affirme cette année, d’autant plus que la ville répond à ce besoin d’évasion et de nature après cette longue période de confinement. Mais également parce Dakhla fait partie des régions du Royaume les moins touchées par la pandémie. Son nombre de cas de contamination du Covid-19 est dérisoire.

Preuve en est de cet engouement, l’augmentation graduelle de la fréquence des vols de la RAM en direction de la ville. A la reprise de ses activités, la RAM avait rouvert ses lignes vers la région à raison de 2 vols hebdomadaires. La semaine d’après, elle avait porté le nombre des vols à 5, pour les rendre quotidiens depuis quelques jours. Des vols qui sont d’ores et déjà pleins. Air Arabia effectue quant à elle 2 vols par semaine.

Hôtel Dakhla Attitude. Photo : Booking.com

Compte tenu de la crise et pour accompagner le tourisme national, ces hôtels ont joué le jeu. En proposant des offres attractives pour les touristes nationaux. Des nuitées (par personne et en pension complète) qui reviennent à 670 et 770 Dhs. Ce tarif comprend le transfert A/R de l’aéroport, mais également un cours de yoga et un autre de fitness par jour. L’ensemble de ces hôtels prévoient également un kids club pour les enfants qui seront du voyage.

Hôtel Dunes de Dakhla. Photo : Booking.com

Toutes les équipes des établissements fleurons de l’hôtellerie de Dakhla, sont aujourd’hui sur le qui-vive. Ils ont mis en place tous les protocoles sanitaires exigés par les autorités. Et ce, afin d’assurer la protection, tant des employés que des touristes de séjour.

Autorités publiques et privées ambitionnent que la saison se passe dans les meilleures conditions. Elles espèrent que les touristes ayant choisi Dakhla, cet été, repartiront avec des souvenirs inoubliables.

Ahlam Jebbar

Ahlam Jebbar