Une opération pour la scolarisation des filles au Maroc

 Une opération pour la scolarisation des filles au Maroc

La distribution de fournitures scolaires aura lieu fin août au Maroc. Photo AMS


En s'associant à l'opération « un cartable pour une écolière », le Cercle Eugène Delacroix contribue à l'encouragement de la scolarisation des filles au Maroc.


Portée par l'association Atlas Mijot Solidarité (AMS), l'opération « un cartable pour une écolière » vise à l'expansion de la scolarisation des jeunes filles au Maroc. Le but étant de financer des cartables, avec leurs fournitures scolaires, pour des jeunes filles des zones rurales des villes d’Essaouira et de Tinghir.


Cette année, l'association Cercle Eugène Delacroix, constituée principalement d'élus français d'origine marocaine, s'associe à cette opération. Dans la lignée de leurs actions, les membres du Cercle travaillent au renforcement des liens franco-marocains. Habiba Bigdade, trésorière du Cercle, revient sur cette opération.


 


L'opération "cartable pour elle" est en partenariat avec l'association Atlas Mijot Solidarité, comment s'est fait le rapprochement entre vos deux structures ?


Mohamed Anzaz est un fidèle soutien du cercle Eugène Delacroix, président de l'association AMS association de solidarité basée à Saint-Denis (93), il intervient régulièrement sur le territoire marocain, et sollicite son réseau pour à son tour avoir du soutien.


 


Comment s'est décidée la répartition des tâches entre vos deux structures ?


Nous avons souvent soutenu l'association de manière individuelle, nous avons pensé que pour cette opération qui est annuelle, le cercle pourrait intervenir comme partenaire. AMS a pour habitude de tout gérer, nous leur avons proposé de mettre à disposition notre réseau pour recueillir les fonds nécessaires pour l'achat des cartables.


 


Pourquoi les zones rurales des villes d'Essaouira et de Tinghir, travailliez-vous déjà avec la population locale avant cette opération ?


AMS travaille avec des acteurs associatifs locaux au Maroc, qui savent les zones où aucune aide ne parvient.


Chaque année ces zones sont concernées, car les interlocuteurs sont connus et sérieux, mais ce n'est pas exclusif.


 


Quelles sont les personnes que vous ciblez avec la collecte de dons ? Aussi bien les élus que les citoyens lambda ?


Tout le monde est ciblé, aussi bien nos membres élus, que nos partenaires entrepreneurs, associatifs ou tout simplement ceux qui souhaitent encourager la scolarisation des filles.


 


Est-ce que votre action s'étendra, d'une façon ou d'une autre, au-delà de la rentrée scolaire ?


Nous souhaitons maintenir ce partenariat, car l'AMS a aussi l'objectif la participation des jeunes au monde du sport, et c'est un axe qui nous paraît tout aussi intéressant.


Les distributions de cartables auront lieu au Maroc les 25 et 26 août.


Voici le lien permettant de contribuer aux dons pour l'opération « un cartable pour une écolière » : https://www.helloasso.com/associations/cercle-eugene-delacroix/collectes/des-cartables-pour-les-filles


Charly Célinain

Charly Celinain

Charly Celinain