Quand la photo permet de dépasser les préjugés sur les migrants

 Quand la photo permet de dépasser les préjugés sur les migrants

Une cinquantaine de migrants se sont installés durant l’été 2016 à Saint-Martory, une petite bourgade de 900 habitants au sud de Toulouse. Leur arrivée n’a pas été bien vécue par la population qui a voté à 43 % en faveur de Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Mais un photographe a permis de faire évoluer les esprits en réunissant habitants et migrants dans des fresques où chacun joue son propre rôle.

admin