Partenariat Maroc-UE : le Commissaire à la PEV se rend à Rabat

 Partenariat Maroc-UE : le Commissaire à la PEV se rend à Rabat

Oliver Varhelyi, Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage (PEV) s’est rendu mardi 1er décembre au Maroc, à Rabat. Il s’est entretenu avec Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Cette rencontre s’est donnée comme objectif l’approfondissement des relations de partenariat Maroc-UE.

Lors du point de presse donné à l’issue de ces entretiens entre les deux responsables, le Commissaire européen a précisé que « le Maroc est un partenaire crédible de l’Union européenne d’où l’importance d’établir ensemble un plan économique détaillé pour un partenariat plus profond entre les deux parties ». Dans ce sens, il a souligné que les voies pour y arriver sont claires et permettent l’élaboration d’ « un plan économique détaillé de partenariat bilatéral dès le printemps 2021 ». 

Les résultats du Maroc, une performance à saluer

Le Commissaire a tenu à féliciter la partie marocaine pour sa gestion efficace de la crise Covid-19 tant sur le plan sanitaire qu’au niveau de l’atténuation des impacts socio-économiques. Ainsi, il a déclaré « si je compare les résultats du Maroc avec les pays de la région, ou même avec certains Etats membres de l’UE, c’est une performance à saluer ». Il estime que la solution post crise Covid-19 passe par une bonne politique de voisinage à même d’assurer la relance économique de toutes les parties concernées. 

>> Lire aussi : Le Maroc place la décarbonation du tissu productif en priorité absolue

Projets de partenariats

Le Commissaire Varhelyi a eu aussi des réunions de travail avec les ministres de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy et des Finances Mohamed Benchaaboun, pour échanger autour d’initiatives économiques et de partenariat portant entre autres sur les sujets suivants : 

  • Promotion et accompagnement des investissements européens dans le cadre de la relocalisation des chaînes de valeur mondiales post Covid où le Maroc peut jouer un rôle moteur au niveau euro-méditerranéen 
  • Avancées significatives du Maroc dans sa transition énergétique et le développement d’une industrie propre et une économie verte
  • Appui financier de l’UE pour le Fonds Mohammed VI pour l’investissement dont l’objectif principal est l’impulsion du secteur privé et de l’entreprenariat
  • Poursuite des discussions autour de l’initiative européenne pour « un plan de Développement en faveur du Sud », avec comme perspective la construction d’un « Partenariat euro-marocain de prospérité partagée ». 

>> Voir aussi : Moulay Hafid Elalamy : “Le Maroc est un partenaire fiable pour sa population et nos pays amis”

Malika El Kettani