Rassemblement à Paris pour la Palestine ce mercredi

 Rassemblement à Paris pour la Palestine ce mercredi

Soldats israéliens tirant des gaz lacrymogènes sur des Palestiniens au checkpoint de Qalandiya le 11 mai 2021 (crédit photo Abbas Momani / AFP)

Face au silence de la France sur les évènements dramatiques qui ont lieu en ce moment en Palestine, plusieurs organisations et collectifs de gauche, comme le PCF ou l’AFPS (l’Association France Palestine Solidarité) ont décidé de réagir en appelant à un rassemblement devant le métro Invalides ce mercredi à 16h, à proximité du ministère des Affaires étrangères.

“Expulsions, destructions de maisons, agressions par des bandes fascistes et par la police israélienne : la population palestinienne de Jérusalem est en danger ! Nous demandons au gouvernement français de s’exprimer clairement pour les droits des Palestiniens et d’agir en urgence pour qu’ils soient respectés”, demandent ainsi les organisateurs de la manifestation parisienne.
C’est un projet de colonisation qui a mis le feu aux poudres. En pleine dernière grande prière avant la fin du ramadan, vendredi 7 mai, des dizaines de milliers de fidèles musulmans s’étaient rassemblés sur l’Esplanade des Mosquées. En fin de journée, quand la majorité quittait les lieux, d’autres restaient sur place afin de protester contre la menace d’expulsion par la police israélienne de plusieurs familles du quartier arabe voisin de Sheikh Jarrah, au profit de colons juifs.
Le Croissant-Rouge palestinien faisait alors état de 178 manifestants palestiniens blessés, dont plus de 80 ont dû être transportés à l’hôpital, tandis que la police israélienne comptait six blessés dans ses rangs. Des accrochages ont aussi eu lieu à Sheikh Jarrah, où des manifestations nocturnes se sont transformées ces derniers jours en affrontements avec la police.

Une délégation reçue par le cabinet de Le Drian

La bande de Gaza a également eu son lot de tragédie. D’après le ministère palestinien de la Santé, dans la nuit de lundi à mardi (11 mai), au moins vingt personnes sont mortes dans les raids israéliens, dont neuf enfants. Un raid israélien qui a également fait 65 blessés.
“Dans un message de réaction, le ministère français des Affaires étrangères n’a pas utilisé une seule fois le mot “Palestinien”, ni condamné les violations du droit international commises par Israël”, dénoncent les organisateurs du rassemblement de ce mercredi, ajoutant : “Sans réaction publique des Français, le gouvernement en restera probablement là, et la situation sur place ne fera qu’empirer”.
Une délégation sera reçue par le cabinet de Jean-Yves Le Drian ministre des Affaires étrangères.

Nadir Dendoune