Chloroquine : Le gouvernement autorise la prescription mais l’encadre

 Chloroquine : Le gouvernement autorise la prescription mais l’encadre


Le Premier ministre, Edouard Philippe et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont signé un décret autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine et de l'association lopinavir/ritonavir contre le Covid-19


L'annonce est tombée par un décret signé par le Premier Ministre et celui de la Santé. Il autorise la prescription de plusieurs molécules contre le COVID-19. Parmi celles-ci, le Plaquenil, à base d'hydroxychloroquine mais aussi le Kaletra (association Lopinair/ritovanir).


Alors que dans un premier temps, les travaux du Pr Didier Raoult avaient été glaussés, voire traités de "fake news", le gouvernement avait opéré déjà un premier virage en milieu de semaine. En effet, sur la base des commentaires du Haut Conseil de la Santé Publique, il avait autorisé la chloroquine pour les cas d'infections les plus graves. Dorénavant, le traitement est étendu par "un médecin aux patients dans les établissements de santé qui les prennent en charge ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile". Pas rancunier, le professeur Raoult, qui avait claqué la porte du Haut Conseil, a indiqué sur son compte Twitter, "remercier OIlvier Véran pour son écoute".


Toutefois, le médicament reste très encadré. Il ne pourra pas être vendus par les pharmacies que "dans le cadre d'une prescription initiale émanant de spécialistes en rhumatologie, médecine interne, dermatologie, néphrologie, neurologie ou pédiatre". Ces restrictions mises en place visent à éviter les ruptures de stock.


 


Voir aussi :


Tribune : Il faut sauver le soldat Famar Lyon


Reportage exclusif : Au coeur de la production de chloroquine (1/2)


Reportage exclusif : Au coeur de la production de chloroquine (2/2)


La France risque de ne pas pouvoir produire de la Chloroquine


Le Maroc fait son stock de chloroquine


Chloroquine : "Plus on attend, plus on risque d'avoir des morts"


 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).