Des livres pour les détenues de Fleury-Mérogis

 Des livres pour les détenues de Fleury-Mérogis


Une distribution de livres personnalisés pour ces détenues oubliées. « Aux oubliées » est le nom de cette initiative qui s’exporte en France pour la 1ère fois.


La distribution s’est faite hier, le 9 mars, à la prison de Fleury-Mérogis, en région parisienne. Elles ont reçu un livre personnalisé, avec parfois un petit mot écrit à l’intérieur, ou bien une lettre ou toutes autres formes d’écrits. L’important, ce sont les messages.


« Aux oubliées » est une initiative culturelle, féministe, poétique et solidaire lancée en Espagne, il y a un an, par Maria Rufilanchas, qui est la fondatrice de la marque « TETA & TETA» : ce sont des produits féministes qui cherchent à désexualiser les seins. En France, cette initiative est portée par Laure Gomez-Montoya, Debora Kahn-Sriber et Karine Vincent, des femmes engagées pour l’émancipation des femmes…


Isolées, enclavées


Une seule prison pour femmes existe en France, elle se situe à Rennes. Les autres femmes sont placées dans des quartiers qui se trouvent dans des prisons mixtes et qui sont, la plupart du temps, isolés du reste des bâtiments.


Ces femmes sont alors enclavées au sein même de l’établissement pénitentiaire, en matière d’accès aux services médicaux, à la formation ou encore aux ateliers proposés aux détenus.

Chloe Juhel

Chloe Juhel