Paris- Un ancien commissariat occupé par des sans-logis

 Paris- Un ancien commissariat occupé par des sans-logis


Depuis dimanche, l’association Droit au Logement squatte un immeuble vacant, bientôt transformé en hôtel de luxe. L’occasion d'ouvrir un toit pour les mal-logés.


Depuis quelques jours, plusieurs dizaines de familles sans logis (une quarantaine de personnes au total) ont réquisitionné un immeuble vide, en plein centre de Paris, pour s’y installer cet hiver. L’occupation est accompagnée par l’association Droit Au Logement. Et elle est symbolique puisqu’il s’agit d’un ancien commissariat, situé rue du Croissant. Au delà du symbole, il y a aussi la force politique de cet acte. Le maire EELV du 2e arrondissement, Jacques Boutault, était présent en signe de soutien à l’occupation. Autre personnalité de premier plan à avoir fait le déplacement : Vikash Dhorasoo, ancien footballeur et actuel candidat France Insoumise dans le 18e arrondissement de Paris.



Discuter de la situation



C’est un hôtel de luxe qui doit bientôt ouvrir ses portes après la démolition de cet immeuble. La société Ufifrance, banque spécialisée dans la gestion de patrimoine, en est la propriétaire. « Les occupants mobilisés appellent à la solidarité, et sont prêts à rencontrer le propriétaire des lieux, afin de discuter de la situation », précise le communiqué du DAL.



Application de la loi de réquisition



Les revendications du Droit Au Logement sont toujours les mêmes, à chaque action menée, lors de chaque combat engagé : relogement des sans abris, encore des milliers dans la rue ; application de la loi de Réquisition sur les logements et locaux vacants de grands propriétaires ; baisse des loyers et réalisation massive de logement sociaux.

 

Chloe Juhel

Chloe Juhel