Covid-19 : Mobilisation en faveur des étudiants tunisiens en France

 Covid-19 : Mobilisation en faveur des étudiants tunisiens en France

Pavillon Habib Bourguiba


Particulièrement vulnérable, en première ligne des bouleversements économiques en cours, la population estudiantine subit de plein fouet la crise inhérente à la pandémie de Coronavirus. En France, des associations se mobilisent pour venir en aide, en urgence, aux étudiants tunisiens pris au piège des derniers évènements. Parmi elles, la Fondation de la Maison de Tunisie ainsi que l’Association pour la Promotion de la Coopération & de l'Amitié entre la France et la Tunisie.


« Près de 13.000 étudiants tunisiens en France. En majorité ces étudiants sont issus de familles à faible revenus. Ils comptent sur eux même, ils multiplient les jobs d’étudiant, à temps partiel, pour subvenir à leur besoin. Ils donnent des cours particuliers, ils gardent des enfants, ils travaillent dans les cafés, restaurants et commerces […] Ils sont les véritables ambassadeurs de leur pays.


Aujourd'hui, ces étudiants ont, en majorité, perdu leur emploi. Certains d’entre eux étaient en stage rémunéré et ont été licenciés, ils se trouvent en difficulté, loin des leurs, loin de tout soutien et de toute assistance, dans l’incapacité de payer leurs loyers. […] La plupart ont toujours compté sur eux-mêmes et n’aiment pas se plaindre, mais ne pouvant pas être rapatriés en Tunisie, ils ont aujourd’hui besoin de nous, de notre générosité et de notre solidarité », peut-on lire sur la page de la Maison de Tunisie.


Contacté par le Courrier de l’Atlas, le président de l’Association pour la Promotion de la Coopération & de l'Amitié entre la France et la Tunisie, Rayed Chaibi, affirme pour sa part qu’il a adressé les 24 et 25 mars par voie électronique deux courriers, respectivement à l’attention de Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et ancienne ministre, et à l’attention d’Anne Hidalgo, maire de la Ville de Paris, afin de solliciter leur appui à l’appel lancé par le directeur de la Fondation de la Maison de Tunisie Tahar Battikh, pour soutenir financièrement et aider les étudiants tunisiens actuellement confinés et en situation d’extrême précarité. Il dit également en appeler à ses ami(e)s élu(e)s de Paris à soutenir cette initiative.  


Contactée également, Kaouthar Errachid, responsable culture à la Fondation de la Maison de Tunisie, explique qu’avec le directeur (qui reçoit près de 300 appels par jour des étudiants en détresse) et Nozha Ben Salah, chargée de la gestion des bourses, c'est une petite équipe bénévole qui tente, seule, de mobiliser autour de cette nécessité, avec peu de moyens, de personnel et une info encore peu relayée. Une campagne « un parrain pour chaque étudiant en difficulté » vient notamment d’être lancée via ce formulaire.


 


Infos pratiques :


Pour faire un don à la Fondation de la maison de Tunisie spécifique à ce mouvement de solidarité, un compte dédié à cette action à la TFBANK, en voici les coordonnées bancaires :


MAISON DE TUNISIE (ACTION SLD) 


IBAN : FR76 4384 9000 0619 0000 1149 790


BIC :  UTUBFRPPPYR


Les fonds collectés serviront essentiellement, par ordre de priorité, à faire loger des étudiants à la maison de Tunisie et dans d’autres maisons de la Cité internationale universitaire de Paris, l’envoi d’aides financière aux étudiants tunisiens en difficulté dans toutes les villes de France, l’organisation d’une téléassistance médicale en collaboration avec des médecins tunisiens volontaires, la récolte et la distribution de nourriture de première nécessité, de masques, de gants et de gel, ainsi qu’à trouver des volontaires pour accueillir des étudiants chez eux.


Nos lecteurs intéressés par ces actions ou d’autre propositions, peuvent également à s’adresser à la Maison de Tunisie via cet email : directeur@maisondelatunisie.org

Seif Soudani