Deux policiers agressés à l’arme blanche devant l’ARP

 Deux policiers agressés à l’arme blanche devant l’ARP


Deux policiers ont été agressés à l’arme blanche par un individu devant l’entrée du Parlement au Bardo dans la matinée d’aujourd’hui 1er novembre 2017. D’après le porte-parole du ministère de l’Intérieur, le suspect est un takfiriste et a poignardé un officier au niveau de la nuque et le deuxième au niveau du front, alors qu’ils étaient en patrouille aux abords de l’Assemblée des représentants du peuple.


L’un des policiers est à l’heure actuelle en soins intensifs aux urgences de l’hôpital de la Rabta de Tunis, tandis que le deuxième serait moins grièvement blessé a quitté l’hôpital. Le suspect aurait déjà avoué suite à son arrestation qu’il avait adopté la pensée takfiriste depuis près de trois ans et qu’il considérait les forces de l’ordre comme étant des « taghouts » (terme utilisé par les djihadistes pour qualifier de tyrans les forces de police, ndlr).


Les policiers étaient en faction devant l’ARP dans l’enceinte de laquelle est examinée en ce moment la loi de finances 2018.  


 


S.S


 


Lire aussi : Attaque à la camionnette à Manhattan, le maire parle d’un « acte terroriste »

Seif Soudani