Les imams tunisiens appellent au boycott du pèlerinage 2018

 Les imams tunisiens appellent au boycott du pèlerinage 2018


Selon le site h24info, le secrétaire général du syndicat des imams tunisiens, Fadhel Achour aurait interpellé sur Shems FM Othman Battikh, le mufti de la République, pour lui demander que le hajj 2018 (pèlerinage à La Mecque qui aura lieu cette année mi août) soit interdit aux ressortissants tunisiens. 


La raison d'un tel boycott ? D'abord le prix exorbitant. Il faut débourser 9510 dinars tunisiens (un peu plus de 3000 euros !) pour pouvoir accomplir l'un des cinq piliers de l'islam. Une somme colossale pour un pays dont le salaire mensuel net moyen est estimé à 652,86 dinars (un peu plus de 200 euros), selon le site www.leconomistemaghrebin.com.


Cet appel au boycott est aussi motivé par des raisons politiques. Fadhel Achour indique que l'argent récolté  « sert à financer les agressions de pays musulmans ». L’Arabie saoudite utilise l’argent du hadj dans « l’agression contre des pays musulmans comme la Syrie et le Yémen, ce qui est contraire à la loi islamique », aurait déclaré le secrétaire général du syndicat des imams tunisiens.


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune