Maroc.Des centaines de migrants forcent la clôture du préside occupé de Sebta

Laura Tárraga Garrido / AFP

Des centaines d'immigrés ont franchi, vendredi 17 février, au petit matin la haute barrière entourant le préside occupé de Sebta au Maroc. Certains d'entre eux ont été blessés, selon les secours et la garde civile espagnole.

La garde civile estime que "500 personnes ont peut-être réussi à entrer dans la ville". Précisant que "plusieurs centaines" de migrants étaient entrés dont certains ont été blessés, ainsi que des membres des forces de l'ordre.

La dernière tentative d'entrée massive remonte à la nuit du nouvel an, quand un millier de migrants avaient essayé de franchir la barrière grillagée de six mètres entourant la ville, une entreprise périlleuse où certains se blessent souvent. Cette tentative avortée par les forces de l’ordre a permis l’arrestation de l’ensemble des immigrés clandestins et avait fait cinquante blessés dont dix graves parmi les éléments des forces de sécurité.

Le préside occupé de Sebta est entouré depuis le milieu des années 2000 par une double clôture grillagée de huit kilomètres de long. Elle constitue avec Melilla la seule frontière terrestre entre le continent africain et l'Union européenne, et un point de passage pour l'immigration clandestine venue d'Afrique noire et du Maghreb.

Mohamed El Hamraoui

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito

Advertisement