Covid-19 : l’agence régionale de santé appelle à la prise de conscience

 Covid-19 : l’agence régionale de santé appelle à la prise de conscience

Hausse quotidienne du nombre de contaminations : l’ARS appelle les Français à plus de vigilance. PATRICIA MORIBE / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Les signes d’un regain d’activité de la circulation du Covid-19 s’amplifient sur tout le territoire. L’ARS Île-de-France appelle à la prise de conscience.

 

Rebond

« Nous sommes dans un début de rebond épidémique » déclarait Nicolas Péju, directeur régional adjoint de l’agence régionale de santé (ARS) en Île-de-France, dimanche (9 août) sur Franceinfo.

Multiplication des clusters, hausse quotidienne du nombre de contaminations, pour ce dernier, il devient urgent de réagir. Nicolas Péju met en garde les Français et en appelle à une « prise de conscience » collective. C’est maintenant qu’il faut agir pour « inverser la tendance », sous peine de voir déferler une « deuxième vague ».

Réagir

Les chiffres du nombre de contaminations en Île-de-France augmentent de manière significative. 200 nouveaux cas quotidiens recensés mi-mai, une centaine au mois de juin, la semaine dernière une moyenne de 400 nouveaux cas par jour a été constatée.

« C’est là qu’il faut réagir en prenant un certain nombre de mesures, des mesures ciblées, des mesures qu’il faudra adapter bien évidemment dans les jours et les semaines qui viennent », alertait le directeur régional adjoint de l’ARS en Île-de-France.

Vigilance nationale

« Les indicateurs se dégradent, confirmant une circulation plus active du virus sur l’ensemble du territoire, en particulier chez les jeunes adultes » indiquait hier (10 août) le ministère des Solidarités et de la Santé.

A l’échelle nationale, cette dernière semaine, 10 800 nouveaux cas confirmés de Covid-19 ont été enregistrés. Jusqu’ici le nombre de personnes hospitalisées en réanimation n’a pas encore été impacté.

Toutefois, quatre régions concentrent 70% des malades en réanimation et doivent donc rester vigilantes : Guyane, Hauts-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Île-de-France.

Lire aussi : 

Après Nice et Marseille, le masque s’impose à Paris

Covid-19 : Dépistage ciblé dans les aéroports parisiens

 

Charly Celinain

Charly Celinain