Après Nice et Marseille, le masque s’impose à Paris

 Après Nice et Marseille, le masque s’impose à Paris

Le Préfet de police de Paris vient de rendre obligatoire le port du masque en extérieur. PHILIPPE LOPEZ / AFP

Il est obligatoire dans les endroits les plus fréquentés de la capitale. Le masque s’impose au quotidien des Franciliens alors que le virus progresse à nouveau.

 

Anne Hidalgo le réclamait depuis plusieurs mois, le Préfet de police de Paris vient de rendre obligatoire le port du masque en extérieur, dans de nombreuses rues et quartiers de la capitale pour tenter d’enrayer un potentiel rebond du virus.

Il s’agit de zones touristiques, marchés découverts ou rues très commerçantes, tels que les quais de Seine, le Canal Saint-Martin ou encore la Butte Montmartre. Une centaine de rues parisiennes au total, dans presque tous les arrondissements.

Faire preuve de pédagogie

Cette mesure concerne les enfants de plus de 11 ans et celles et ceux qui se déplacent à vélo ou trottinette. Elle s’applique depuis ce lundi matin, 8h, et pour un mois renouvelable.

La Préfecture de police a indiqué qu’elle fera preuve de « pédagogie » les deux premières semaines, comprendre : il n’y aura pas d’amende. Au-delà de ces quinze jours, le montant de l’amende s’élèvera à 135 euros.

Muscler les mesures sanitaires

Paris rejoint ainsi une longue liste de communes en Ile-de-France qui ont déjà imposé le masque depuis plusieurs jours : dans les Hauts-de-Seine, 26 villes sont concernées ; dans le Val de Marne, on en compte 16. La liste des villes de Seine-Saint-Denis et du Val-d’Oise n’a pas encore été publiée. Seule la Seine-et-Marne ne semble pour l’instant pas visée par le port du masque obligatoire. Dans le reste de la France, Nice, Marseille, Lille ou Rennes ont également musclé leurs mesures sanitaires. Au total, 1 299 communes sont concernées à travers 39 départements.

> Lire aussi :

Rentrée universitaire : le masque « fortement recommandé »

Bastien Lachaud : “Et si les masques étaient gratuits ?”

Chloe Juhel

Chloe Juhel