Démos, l’intégration sociale par la musique

 Démos, l’intégration sociale par la musique

Des élèves de Décines


Pendant 3 ans, 105 enfants issus de milieux défavorisés intègreront un orchestre symphonique. Il s’agit du programme Démos. Il vient d’être lancé à Toulouse.


Le programme Démos, créé par la Philharmonie de Paris, est ici mis en place par Toulouse métropole et le conseil départemental de Haute-Garonne. Les enfants sont âgés de 7 à 12 ans. Ils vont intégrer ce « dispositif d'éducation musicale et orchestrale à vocation sociale ».


Jusqu’au mois de janvier prochain, les élèves vont découvrir la musique et le chant puis ils devront choisir leur instrument qui les suivra pendant ces 3 années.


Chacun suivra 3 à 4 heures hebdomadaires de cours collectifs et retrouvera ensuite les autres enfants du même territoire pour une répétition en orchestre « tutti » toutes les 6 semaines.


Un grand concert est organisé en fin d’année dans un lieu emblématique, en l’occurrence, à Toulouse, l’événément aura lieu à la Halle aux Grains.


Démocratisation culturelle 


Le dispositif Démos a été créé il y a 10 ans, par la Philharmonie de Paris. Sur ce laps de temps, il a permis la création de 40 orchestres d'enfants à travers toute la France. 


Ce « projet de démocratisation culturelle » s’adresse à des filles et garçons pour leur proposer « un apprentissage musical inscrit dans la durée et la régularité, garantissant la gratuité aux familles ». « Il s’agit là d’agir sur les territoires prioritaires ou les zones rurales éloignés des institutions musicales traditionnelles », peut-on lire sur le site Démos.

Chloe Juhel

Chloe Juhel