Exposition « Deuxième vie » : l’art de la récupération

 Exposition « Deuxième vie » : l’art de la récupération


Quand la récupération devient un véritable art. L'artiste Mourad Zaraï propose sa nouvelle exposition « Deuxième vie ».


Récupération


Dans le cadre de l'événement culturel mensuel de la cité internationale universitaire de Paris Art-Hop-Polis, l'artiste Mourad Zaraï présentera son exposition intitulée « Deuxième vie » à la Fondation de la Maison de Tunisie. « Depuis les  années 2012 , l'artiste Mourad Zarai expérimente les effets de la matière, des supports, des textures et la lumière dans une logique de récupération et recyclage » précise le lieu qui accueillera l'artiste tunisien. Ce dernier s'est fait une spécialité de la sculpture sur fil de fer ou métal, mais également sculpteur sur bois : « Mon action transforme ces artéfacts en sculptures et pièces d’art, mon action artistique s’inscrit dans une logique de récupération avant tout ! ».


Parcours


Cet artiste trentenaire a déjà une belle carte de visite. Sculpteur, évidemment, il est également doctorant en sciences et pratiques des arts de l’Université de Tunis et membre à l’Union des plasticiens Tunisiens. Mourad Zaraï a également à son actif deux ouvrages dont « Métissage », relatant un projet photographique développé avec l'artiste franco-belge David Blazsz en 2017. Très impliqué dans le développement de l'art contemporain, en 2017, le sculpteur a organisé la première Rencontre Internationale des artistes à Sousse.


Tunisie


Les productions de Mourad Zaraï sont très influencées par les arts du Maghreb et plus particulièrement de la Tunisie. Son pays dont les nombreuses transformations politiques et sociales ont forcément un poids sur son travail artistique. Poids qu'il revendique : « Mes œuvres, et notamment celles en fil de fer, reflètent une réalité que nous vivons. Dans notre pays et le monde, de graves violations sont faites contre l’humanité (…) Je mets ici en cause la violence sous toutes ses formes » explique l'artiste. 


« Deuxième vie » du 4 au 24 mars 2020, Fondation de la Maison de Tunisie (Paris 14).

Charly Celinain