15e édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient

 15e édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient


Coup d’envoi de ce festival qui se déroule entre la Seine-Saint-Denis et Paris. La marraine de cette 15eédition est Souad Massi.


Jusqu’au 21 mars, Paris et le 93 mettent les cinématographies iraniennes et la production algérienne contemporaine à l’honneur. Au programme : 8 avant-premières, 11 films inédits, une compétition de courts métrages, et 60 films de fiction et documentaires populaires.



Premier cri


Outre le cinéma iranien, c’est l’Algérie contemporaine qui sera au cœur de ce festival. Un court métrage, 4 documentaires inédits et 2 en avant-premières seront projetés. Par exemple, le court métrage musical « Awel Ayta » (Premier cri) de Rami Aloui et Nadir Mohammedi raconte le premier cri spontané d’une génération spontané, inspiré d’une jeunesse qui veut se réapproprier sa citoyenneté, retrouver l’envie d’agir.




Impact sur l’actualité politique et culturelle 



Depuis 2006, le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient s’attache à prendre le pouls des pays du Maghreb et du Moyen-Orient, en proposant un tour d’horizon « exigeant et diversifié » des cinématographies d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Les organisateurs du festival précisent bien que « tous les films sont sélectionnés pour leurs qualités artistiques mais aussi pour leur impact sur l’actualité politique et culturelle ».Chaque année, ce rendez-vous culturel a lieu au cinéma L’Écran de Saint-Denis (93) et dans divers lieux à Paris et en Seine-Saint-Denis.&

Chloe Juhel

Chloe Juhel