Raisons d’en rire, festival d’humour antiraciste

 Raisons d’en rire, festival d’humour antiraciste

JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP


La première édition de cet événement a lieu à La Courneuve en Seine-Saint-Denis, du 18 au 20 décembre. Des conférences, des spectacles et bien sûr du stand-up.


Ce festival d’humour est entièrement gratuit. Et c’est assez rare pour être souligné. Cette première édition est parrainée par la comédienne dionysienne Sabrina Ouazani, découverte dans « L’esquive » d’Abdellatif Kechiche, et le comédien Lyes Salem que l’on a pu voir à la télévision dans « L’affaire Ben Barka ».  L’ambition de ce nouveau rendez-vous culturel est d’aborder, avec humour donc, les questions soulevées par la lutte contre le racisme et les discriminations.



« 40 ans d’humour antiraciste sur le petit écran »

 


Côté programme, mercredi soir, au cinéma L’Etoile, sera projeté « Get up ! Stand-up ! », un film documentaire de Florent Bodin et Matthieu Vollaire ; jeudi, ça se passera à la Maison de la Citoyenneté pour le vernissage de l’exposition « Éclats de rire ! » suivie d’une conférence-débat intitulée « 40 ans d’humour antiraciste sur le petit écran ». Vendredi, à l’espace Jeunesse Guy Mocquet aura lieu le spectacle de Réda Seddiki « Deux mètres et davantage de liberté ». Un plateau de stand-up viendra clôturer la soirée, avec à l’affiche Doully, Certe Mathurin, Tareek, Candiie ou encore Marie Desroles.

 

Chloe Juhel

Chloe Juhel