Opération sélection pour La France s’engage

 Opération sélection pour La France s’engage

CHRISTOPHE ENA / POOL / AFP


Ces jours-ci, le jury de La France s’engage étudie les 420 dossiers pour le concours 2019. Les projets portent sur l’éducation, l’écologie ou encore la santé.


La semaine dernière, les dossiers du concours national ont été examinés, pour sélectionner les projets « qui feront bouger la France ». 420 projets d’intérêt général ont été évalués par 120 cadres d’entreprise, dont un grand nombre de collaborateurs de BNP Paribas.


Le programme de la Fondation « La France s’engage » propose de « voir les choses en grand ». Il est destiné à celles et ceux qui portent déjà un projet mais qui souhaitent le voir développer à plus grande échelle.


Les conditions de participation sont simples : avoir un projet innovant, d'utilité sociale et, surtout, souhaiter lui donner une dimension nationale.


Grande cause nationale


Le concours 2019 est ouvert aux structures de l’économie sociale et solidaire, basées en France, et qui portent un projet innovant et d’intérêt général. Le projet doit s’inscrire dans le champ de l’éducation, de la culture, de la solidarité, de l’écologie, de la santé ou de la citoyenneté. Associations, fondations, fonds de dotations et entreprises solidaires d’utilité sociale sont ainsi éligibles, dès lors que leur budget annuel est supérieur à 100 000 euros. En 2014, l'engagement avait été décrété « grande cause nationale ». C'est dans cette ambition que « La France s'engage » avait alors été lancée par l’ancien Président de la République, François Hollande.



Quatre appels à projets



Ce mois-ci, la Fondation « La France s’engage » a également lancé son prix Jeunes engagé.e.s, afin de détecter et soutenir les projets de proximité portés par des jeunes engagés partout en France. Ce prix vise les jeunes de 18 à 25 ans impliqués dans une association et qui partout en France s’engagent dans un projet qui a vocation à résoudre des problèmes de société ou environnemental.


Quatre appels à projets couvrant l’ensemble du territoire seront ouverts avec remise des prix à Marseille et Nancy, en février, Paris en avril et Nantes en octobre. À chaque étape, 4 finalistes seront invités à pitcher leur initiative.


Le jury désignera les 2 meilleurs projets puis grâce au vote du public, 1 prix à 7000 euros et 1 prix à 3000 euros leur seront décernés.

Chloé Juhel

Chloé Juhel