Anniversaire du CICP : 40 ans de solidarité avec la Palestine

 Anniversaire du CICP : 40 ans de solidarité avec la Palestine

Le mur de séparation dans la ville de Bethléem

Le Centre International de Culture Populaire (CICP) fête ses quarante ans, toute la semaine (jusqu’au 20 novembre). Une série d’événements sera organisée autour de toutes les luttes qui ont été, et qui sont encore, soutenues par le CICP.


De toutes les luttes


Ce ne sont pas moins de 83 associations qui sont adhérentes du CICP. Lors de toute cette semaine d’événements pour fêter les quarante ans, diverses actions de lutte seront mises à l’honneur successivement. Et ce, dès hier soir (14 novembre), puisque ce sont les migrations qui étaient à l’honneur avec une projection-débat autour du film « La mécanique des flux » de Nathalie Loubeyre, un documentaire filmé aux points clés des routes migratoires de l'Europe qui donne à voir les migrations autrement que dans une logique sécuritaire.


Des présentations des luttes pour les droits des femmes et des peuples en Amérique Latine et au Kurdistan et bien d’autres combats… sont au programme, avec des projections, des débats organisés par les différentes associations. De plus, le CICP, durant ces quarante années d’existence, a montré une solidarité indéfectible à la Palestine.


 


Solidarité Palestine


Ce soir (19h30), une grande soirée ayant pour thème la solidarité avec la Palestine aura lieu en présence de différents collectifs et associations qui luttent au quotidien en faveur de ces territoires occupés. Parmi eux, l’Union  Juive Française pour le Paix (UJFP) et la Campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui ont, cette année, participé à la campagne Stolen Homes, dénonçant les locations d’appartements situés dans les colonies israéliennes de Cisjordanie par Airbnb.


Une campagne soutenue par le Palestinien Iyad Burnat, lauréat du prix James Lawson en 2015 pour ses pratiques non violentes : « Nous soutenons la campagne Stolen Homes parce qu’en tirant profit des colonies israéliennes, Airbnb contribue directement à notre souffrance. Chaque semaine, nous tenons des manifestations non violente au sein même des colonies où Airbnb offre ses logements. Nos manifestations non violentes sont réprimées avec violence par des gaz lacrymogène, des balles en caoutchouc… ». Le combat est très loin d’être fini en Palestine et le CICP, à n’en pas douter, sera encore présent dans cette lutte qui dure depuis plus d’un demi-siècle…  


F. Duhamel


Programme complet des 40 ans du CICP : http://www.cicp21ter.org/



 


 


 


 

admin