“Avoir remporté ce concours de dessin a été un véritable déclic”, Karima, maman de Mahine, 11 ans

 “Avoir remporté ce concours de dessin a été un véritable déclic”, Karima, maman de Mahine, 11 ans

Dessin de Mahine Abrouche

Karima Abrouche est une maman fière. Très fière même. Sa fille Mahine, aujourd’hui âgée de 11 ans, a remporté un concours de dessin. Pas n’importe lequel : celui organisé chaque année par le comité de la ligue contre le cancer et soutenu par la ville de Paris. Le concours a eu lieu l’année dernière. Chaque participant devait répondre à travers un dessin, un poème, une devinette, un jeu, dans lequel devait ressortir un message de prévention sur un thème de santé, avec pour slogan : “Fais des efforts pour faire des sports et entretiens ton corps pour être encore plus fort”.


"Mahine a toujours aimé le dessin. A croire qu'elle est née avec un crayon dans les mains", explique tout sourire sa mère. "Comme l'école de Mahine ne participait pas à ce concours, un soir, ma fille m'a demandé si on pouvait tout de même envoyer ses dessins à titre personnel. Et bien sûr avec son père, nous avons accepté ", raconte Karima. 



On retrouve donc désormais dans les agendas de cette année (2016-2017) les dessins de Mahine. Des almanachs que la mairie a offert à tous les élèves de CM2. 



"Elle montre très peu ses dessins. C'est son prof d'art plastique l'année dernière qui a eu un coup de cœur en voyant ce qu'elle faisait ", explique sa mère. Résultat : l'enseignant décide d'accrocher les dessins de Mahine sur le mur de l'école. Ils y resteront toute l'année. 



Une fois les dessins envoyés au concours, Mahine scrute tous les jours pendant des mois sa boîte aux lettres pour savoir si elle a au moins été sélectionnée. En vain. A la fin de l'année scolaire, Karima et sa fille déménagent. "Il y a quelques jours, une maman de son ancienne école nous envoie un message pour nous informer de la bonne nouvelle : non seulement Mahine a été sélectionnée au concours, elle l'a surtout remporté", se félicite Karima. 



Depuis, Mahine dessine tous les jours. Avant, elle n'osait pas trop montrer ses dessins à sa mère, aujourd'hui, elle n'hésite plus. "Ma fille n'avait pas confiance en elle. Peu importe ce qu'elle tentait, elle doutait toujours. Avoir remporté ce concours a été un véritable déclic. Je la sens plus épanouie", conclut ravie Karima. 


Nadir Dendoune

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune