Des ateliers d’autodéfense intellectuelle contre les complots

 Des ateliers d’autodéfense intellectuelle contre les complots

Sophie Mazet


 


Les ateliers existent depuis 5 ans, ils ont repris il y a quelques jours, au retour des vacances de février. Une fois par semaine, à la fin du cours d’anglais, les élèves d’Auguste Blanqui, à Saint-Ouen, aiguisent leur esprit critique face à internet et aux images.


 


Le concept est emprunté au linguiste Noam Chomsky pour qui il fallait « aider les gens à saper les efforts fervents visant à fabriquer le consentement et à les transformer en des objets passifs plutôt que des acteurs qui contrôlent leur propre destin ». Sophie Mazeta choisi de reprendre ce concept à son compte, pour mettre en place ces « ateliers d’autodéfense intellectuelle » destinés aux lycéens de l’établissement Auguste Blanqui,basé à Saint-Ouen. Et la professeur d’Anglais n’a pas attendu les attentats de janvier 2015 puis ceux de novembre dernier pour retrousser ses manches. Ces ateliers existent depuis 5 ans maintenant, ils ont été mis en place suite à un voyage scolaire au Rwanda.


 


Décortiquer les discours des complotistes


« Mon supermarché peut-il savoir, avant mes parents, que je suis enceinte ? », « La laïcité est-elle, comme le pot-au-feu, une spécialité française ? » sont autant de questions auxquelles tentent de répondre ces ateliers d’autodéfense intellectuelle. En compagnie de leur professeur d’anglais, les lycéens apprennent à décortiquer les discours des complotistes, mais également ceux des publicitaires, des politiciens, des scénaristes de séries télé, ou encore des pseudo-scientifiques. Sophie Mazet enseigne la façon de décrypter toutes les formes de rhétorique susceptibles d’influencer les jeunes.


 


Palmes académiques


La professeur a rédigé un ouvrage intitulé « Manuel d’autodéfense intellectuelle », paru aux éditions Robert Laffont en septembre dernier.Le 8 mars 2015, le ministère de l'Éducation nationale a d’ailleurs salué la création de ce « cours d'autodéfense intellectuelle » et a remis à Sophie Mazet les Palmes académiques. Et le 8 février dernier, la professeur d’anglais a participé à une journée d'études « Réagir face aux théories du complot » organisée par le ministère de l'Education. 


Chloé Juhel

 

Chloe Juhel

Chloe Juhel