12e édition du festival « Génération court »

 12e édition du festival « Génération court »

12e édition du festival « Génération court » samedi 18 novembre 2017


La finale a lieu samedi, le 18 novembre, au Grand Rex. Beau parcours pour ce festival qui a démarré à Bamako en 2005. Les courts-métrages de 8 réalisateurs âgés de 18 à 30 ans seront diffusés dans cette salle mythique.


Il s’agit d’un festival international de courts-métrages qui existe depuis 2006 et qui est né en Afrique, à Bamako. La première version de cet événement s’est déroulée en 2005. L’association malienne Blonba et l’Office Municipal de la Jeunesse d’Aubervilliers avaient alors organisé le « Blon du court métrage », où des films réalisés par des jeunes étaient diffusés devant un public. L’année suivante, en juin 2006, l’OMJA organisait à son tour une soirée de projection, mais cette fois, en France, à Aubervilliers devant plus de 1 000 personnes. « Génération court » était né. 12 ans plus tard, l’idée est toujours la même : mettre en avant la créativité de la jeunesse grâce à ces courts-métrages.



Jeunes adultes, jeunes pousses



Huit réalisateurs, catégorie « Jeunes adultes », vont donc voir leurs films projetés samedi soir, au Grand Rex. Le jury distribuera : le prix du jury, le prix du meilleur scénario et la mention spéciale. Et le public se chargera du Prix… du public. Les gagnants de ce concours seront ensuite accompagnés par des professionnels du cinéma, ils accèderont à des stages techniques, travailleront avec des scénaristes, enfin, et seront suivis pendant 8 mois pour mener à terme leur court-métrage. Au-delà de la catégorie « Jeunes adultes », Génération Court reproduit le même schéma avec les catégories « Jeunes Pousses » (11/17 ans) et « Films internationaux ».


Chloé Juhel


Entrée gratuite sur réservation ici : reservation.festivalgc@gmail.com

Et plus d’infos sur le www.generationcourt.com



 

Chloe Juhel

Chloe Juhel