Journées de l’Histoire, IMA : révoltes et révolutions décryptées

 Journées de l’Histoire, IMA : révoltes et révolutions décryptées

IMA – Journées de l’Histoire : « Révoltes et Révolutions ». JÉRÔME LEBLOIS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Raconter la grande histoire du monde arabe à travers les « Révoltes et Révolutions ». C’est le thème des Journées de l’Histoire de l’IMA qui reviennent dimanche (18 octobre).

Révolutions

Après un premier en mars dernier, les Journées de l’Histoire de l’Institut du Monde Arabe (IMA) sont de retour ce dimanche. Cette année, l’histoire du monde arabe est abordée via la thématique des « Révoltes et Révolutions ». Résistance, révolutions islamiques, luttes pour l’indépendance et bien d’autres sujets seront décortiqués au cours des débats, conférence et autres projections de films.

« Il demeure capital de faire un retour en arrière afin de mieux comprendre les sources de ce mécontentement actuel », selon Francis Chevrier, commissaire général, et Maati Kabbal, coordinateur scientifique des JH de l’IMA. Historiens, géographes et sociologues reviendront sur les espoirs, mais aussi les déceptions et frustrations, nées de ces révolutions.

IMA - Journées de l'Histoire : « Révoltes et Révolutions »
IMA – Journées de l’Histoire : « Révoltes et Révolutions »

Hirak

16 février 2019, l’annonce de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat présidentiel, fait descendre les Algériens dans la rue. Par la suite, pendant plus d’un an, tous les vendredis, parfois même plusieurs fois par semaine, les manifestations ont envahi les rues forçant Bouteflika à abandonner son ambition.

Obtenue à la faveur d’un scrutin au taux d’abstention record (près de 60%) en novembre dernier, l’élection du président Abdelmajid Tebboune n’a rien changé à la colère des Algériens. Seule la crise sanitaire a finalement imposé un coup d’arrêt à ce mouvement du Hirak.

Tramor Quemeneur, historien de la guerre d’Algérie, Aïssa Kadri, sociologue, et Benjamin Stora, historien, tenteront de répondre aux questions soulevées par ce mouvement. Quelles sont ses caractéristiques ? Quel est sera son devenir ?

« Dire la révolution »

Les Journées de l’Histoire sont également l’occasion d’aborder les événements historiques, notamment les révolutions, sous un autre angle. Dimanche, une table-ronde permettra d’aborder le soulèvement de citoyens contre leurs régimes autoritaires à l’aune « des mots et des stratégies discursives des acteurs ».

Une analyse de l’action révolutionnaire via une comparaison entre les mouvements ayant secoué la Syrie, l’Égypte et l’Algérie. Un dernier volet des Journées de l’Histoire aura lieu le dimanche 25 octobre, toujours à l’IMA.

>> Lire aussi :

Point de vue / Tunisie. Les véritables révolutions sont silencieuses

Printemps Arabe, acte II

 

Charly Celinain

Charly Celinain