Yassine Belattar dans la tourmente

 Yassine Belattar dans la tourmente

crédit photo : AFP


L'humoriste et animateur de radio pourrait être mis en examen après la plainte déposée par le comédien Bruno Gaccio. Il aurait menacé de mort et diffamé l'ancien auteur des guignols. Il devrait être déféré en vue d'une mise en examen, après sa prolongation mercredi de sa garde à vue.


L'humoriste en vogue de 36 ans est en difficulté. Celui qui est connu pour son spectacle "Ingérable" doit faire face à une possible mise en examen suite à la plainte déposée par l'ancien auteur des guignols, Bruno Gaccio. 


Le 24 Janvier dernier, le comédien décide de porter plainte devant le commissariat affirmant que Yassine Belattar l'aurait menacé de mort au téléphone, sa famille et lui. Le parquet de Paris avait alors ouvert une enquête préliminaire. L'humoriste, propriètaire du théatre de 10 heures et animateur sur Radio Nova, s'est alors rendu mardi à la convocation des enquêteurs.


Pourtant, rien ne pouvait laisser présager que les deux hommes passeraient par la case justice. En effet, Ils ont collaboré en 2015 quand Yassine Belattar avait repris la présentation de la Grosse Emission sur Comédie +. Bruno Gaccio est alors son producteur. Mais les relations se sont envenimées les poussant notamment à des invectives sur les réseaux sociaux.


Lors de sa garde à vue, Yassine Belattar a démenti avoir proféré des menaces de mort. Et les ennuis judiciaires pourraient continuer au delà du cas Gaccio. En effet, selon Médiapart, 14 personnes indique que l'animateur est coutumier de "comportements humiliants ou menaçants". Une deuxième plainte aurait été déposée en ce sens. Yassine Belattar conteste les accusations de harcèlement professeionnel même s'il reconnait "menacer des gens,..mais ne jamais passer à l'acte". 


Ce n'est pas la première fois que Yassine Belattar est sous le feu des critiques. "Attaqué" par Marianne et d'autres médias, il était souvent présent dans les médias pour défendre les musulmans, le vivre ensemble ou le multicultralisme. Dernièrement, il avait même démissionné de LCI après l'invitation par cette chaine d'Eric Zemmour.


Pour sortir du débat politique, l'humoriste avait évoqué la possibilité de rassembler des milliers de Français sur la place de la R2publique le 13 avril prochain. On ne sait pour le moment si le rassemblement est maintenu.


 


 

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).