Inna Modja revient avec un nouveau titre « Far west Africa »

 Inna Modja revient avec un nouveau titre « Far west Africa »

La chanteuse franco-malienne Inna Modja est de tous les combats

Avec le chanteur sénégalais Pape Diouf, Inna Modja chante les maux du continent africain mais aussi sa force.

Elle est chanteuse, auteure, compositrice. Elle est également comédienne et mannequin, Inna Modja, l’artiste franco-malienne est surtout une femme engagée. Née au Mali, en 1984, elle a été encouragée par son père pour suivre son penchant pour la musique et les arts.

Inna Modja milite aussi pour la protection de l’environnement, contre la désertification en Afrique et en faveur des droits des femmes. Petite fille, elle a été excisée à l’âge de quatre ans, ainsi que ses sœurs, à l’insu de ses parents. Victime dans son corps, elle décide de militer contre l’excision. Cette abominable pratique subie par les filles dans plusieurs pays d’Afrique et du Monde arabe. Inna est également la marraine de la Maison des femmes de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis.

L’Afrique a autant de potentiel que les autres continents

La chanteuse de 36 ans est ambassadrice des Nations Unies pour la lutte contre le changement climatique. Pour défendre sa cause, elle s’exprime par la musique, à travers les mots et les jeux de rôle. Elle a été le personnage principal du documentaire signé par le réalisateur australien Jared P.Scott « The Great Green Wall », La grande muraille verte, sorti en salle, l’été dernier, en France.

Avec un ce nouveau titre Far west Africa” chanté en duo avec Pape Diouf, la franco-malienne dit vouloir dénoncer « les difficultés que l’on vit en Afrique, mais également la force que l’on a de vouloir se battre, pour un avenir meilleur pour nous-mêmes et pour les générations à venir».

>> Lire aussi :L’art de l’Afrique médiévale promu par le Maroc à Washington

“Dans le Sahel, il y a beaucoup de jeunes qui essayent de partir à l’étranger. Malheureusement on sait par quels moyens et où cela mène-t-il souvent…”. . Inna Modja enchaine “j’ai envie de leur dire que l’Afrique a autant de potentiel que les autres continents et qu’on mérite d’avoir notre place aujourd’hui.”

Malgré la désertification et la sécheresse, malgré les conflits et les flux migratoires, l’Afrique doit être réparée. Ainsi s’exprime Inna Modja, jeune et tellement engagée et tant de causes à défendre. Elle le fait inlassablement et ça lui réussit si bien.

Mishka Gharbi