Maroc/Esagne. Une centaine de migrants subsahariens parviennent à franchir la frontière à Melilla

Un groupe des migrants subsahariens qui ont réussi, jeudi 13 octobre, à franchir la barrière séparant le Maroc du préside occupé de Melilla. ANGELA RIOS / AFP

 

Une centaine de migrants subsahariens ont réussi, jeudi  13 octobre, à franchir la barrière de six mètres de haut séparant le Maroc du préside occupé de Melilla.  Quelque 300 hommes au total  ont tenté de passer la barrière a annoncé la Guardia Civil.

 

Un porte-parole de la garde civile  espagnole de Melilla  a indiqué que vers " 8h00 du matin, il y a eu un 'assaut' organisé, les forces marocaines ont été débordées. Deux cents personnes ont pu être bloquées, mais 100 sont parvenues à atteindre Melilla".

Tous les migrants ayant réussi à franchir sous une forte pluie les grillages de plus de six mètres de haut "sont d'origine subsaharienne, tous sont des hommes, jeunes", a-t-il précisé. Ils ont été regroupés dans le centre de rétention espagnol  de Melilla, où ils pourront demander l'asile. Très peu réussissent toutefois à obtenir ce statut, car ils sont souvent considérés comme des migrants économiques.

Pour réussir à escalader la triple barrière qui entoure l'enclave, ainsi que différents obstacles spécialement conçus pour empêcher leur passage, les migrants se munissent souvent de crochets et de chaussures cloutées.  Les deux présides occupés  de Melilla et Ceuta sont  les deux seules frontières terrestres entre l'Union européenne et l'Afrique.

Lors du précédent assaut, le 4 septembre, 300 immigrants clandestins venus d'Afrique avaient tenté de franchir la frontière grillagée séparant le Maroc de Melilla, moins de 10  sont  parvenus à entrer sur le sol européen.

Mohamed El Hamraoui

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer