La Dictée pour tous débarque à Agadir

 La Dictée pour tous débarque à Agadir

Abdellah Boudour


Après le Cameroun, la Dictée pour tous continue de s’exporter. Cette fois, au Maroc. Ce sera le 28 novembre, au Lycée français d’Agadir.


Les règles sont toujours les mêmes : une dictée gratuite et ouverte à tous. Les gens se présentent au rendez-vous de façon spontanée, il n’y a pas besoin de s’inscrire. Et le but est également toujours le même : promouvoir la langue française et valoriser l'éducation.


Le 28 novembre, « Force des mixités » aiguisera ses crayons pour la première fois à Agadir, au Maroc, pour lancer sa « tournée des pays francophones ». La Dictée pour tous continue de s’internationaliser donc, après une première « exportation » fin juillet à Yaoundé, au Cameroun, en compagnie de l’artiste Dadju. A Agadir, la marraine sera la journaliste franco-marocaine, Noria Yatim-Kaf.


Yaoundé, Agadir, Milan, Alger


Abdellah Boudour, le président de « Force des mixités », basée à Argenteuil, est à l’origine de ce projet, depuis août 2013. « Cinq ans après le lancement de la Dictée pour tous, j’ai fait le tour de la France », raconte-t-il, « aujourd’hui, ce projet ne m’appartient plus, je souhaite exporter l’idée ».


Alors Abdellah a décidé de choisir un pays d’Afrique noire, pour éviter qu’on ne le taxe de « communautariste », lui, d’origine algérienne. Même si une date à Alger est par ailleurs notée sur ses tablettes, sans confirmation pour l’instant. Il y aura avant cela, Milan, en Italie, pour sûr.


Distribution de fournitures scolaires


Outre la Dictée pour tous, « Force des mixités » mène diverses actions: aides aux sans-abris, collectes de vêtements, soutien scolaire, aides à l’insertion pour les jeunes, actions contre les violences faites aux femmes ou encore ouverture d’une épicerie solidaire.


Des fournitures scolaires sont aussi régulièrement distribuées, à l’occasion des Dictées pour tous.


Instagram : @ladicteepourtous


 

Chloe Juhel

Chloe Juhel